BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Huiles essentielles

article

Plus de stress !

Si les huiles essentielles sont à la mode, leur fonctionnement et leur utilisation restent souvent mystérieux. Les conseils précieux d’un spécialiste, Michel Odoul, pour
bénéficier de leurs vertus pour cette rentrée.

Par Michel Odoul


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°46
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

La mode, un éternel recommencement … Ou un retour à la tradition ? Les huiles essentielles sont à la mode. La plupart des grandes marques de cosmétique les utilisent et font leur publicité sur leurs actions bénéfiques, sur le plan cutané ou sur le plan nerveux,
par exemple. L’aromathérapie reconquiert chaque jour ses lettres de noblesse en devenant une thérapeutique incontestable : les revues de médecines naturelles, les rayons des pharmacies et des boutiques de produits naturels s’ouvrent de plus en plus à tous ces petits flacons, encore mystérieux, pour la plupart d’entre nous.

Un mystère à lever !
Pour lever un peu de ce mystère, il suffit de mieux connaître les huiles essentielles, la façon de les obtenir, à partir de quelles plantes et quelles sont les précautions d’usage ? Les huiles essentielles s’obtiennent par la distillation de plantes aromatiques. Ces plantes ont la particularité de produire naturellement des molécules aromatiques, grâce à la photosynthèse, pour communiquer entre elles et se protéger des agressions extérieures, par exemple en secrétant des phyto-phéronomes. Ce processus ressemble beaucoup à ce qui se passe dans le corps humain avec le système hormonal et endocrinien.

Vous avez dit subtil ?
C’est ce niveau subtil d’action qui peut nous permettre de comprendre pourquoi la diffusion de certaines huiles essentielles peut être aussi apaisante, calmante ou au contraire tonifiante. Les molécules aromatiques, par l’intermédiaire de notre système olfactif, agissent avec une rapidité étonnante au niveau de notre cerveau limbique, siège de la gestion émotionnelle et réactive de l’être humain. C’est également ce niveau d’action qui permet de comprendre la pénétration très rapide des huiles essentielles lors d’une application cutanée (au bout de 30 secondes environ, elles se retrouvent dans le sang) et leur particulière efficacité.

Une médecine naturelle oui, une médecine douce non !
Cependant cette efficacité signifie que les huiles essentielles ne sont pas anodines et que l’on ne peut pas en improviser l’usage. Le principe de la distillation, qui tire la quintessence de la plante, impose que celle-ci soit naturelle, non cultivée avec des engrais chimiques ou des pesticides. Il est par conséquent conseillé d’utiliser des huiles essentielles respectant quatre critères fondamentaux, à savoir qu’elles doivent être 100 % naturelles, 100 % pures, intégrales et « chémotypées » (type chimique bio défini). De plus, certaines huiles essentielles pouvant être abortives, photosensibilisantes, dermocaustiques, etc. il est préférable de se référer à ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*