BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

MTC & arts martiaux

article

Les remèdes secrets des anciens guerriers chinois

Les soins Die Da, littéralement « chute-coup » ou « traumatisme », employés par les artistes martiaux et les praticiens modernes de la MTC, sont issus de la médecine des champs de bataille de la Chine antique. Tom Bisio, expert en arts martiaux internes c

Par Tom Bisio


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°58
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Des siècles de guerres et de troubles en Chine ont conduit à l'élaboration de méthodes sophistiquées de traitement des blessures subies au combat. Le traitement de ces blessures devait être facile à apprendre et incroyablement efficace afin que les soldats blessés puissent être remis sur pied et être capables de combattre à nouveau le plus rapidement possible. Avoir cette capacité était si essentiel à la réussite de la guerre, que les officiers militaires et les commandants étaient souvent experts en médecine Die Da. Il n'est pas surprenant que la médecine des champs de bataille ait été adoptée par les praticiens des arts martiaux qui ont réalisé qu'ils pouvaient s'entraîner plus durement et de façon plus réaliste s’ils avaient à leur disposition une médecine efficace qui pourrait à la fois prévenir les blessures et accélérer leur guérison. Cette connaissance est tout aussi utile aujourd'hui qu'elle l'était dans la Chine antique. La médecine Die Da possède un large spectre d’applications pour les blessures les plus courantes rencontrées dans la pratique des arts martiaux modernes et les activités sportives. Dans de nombreux cas, elle se révèle efficace.Les clés de la réussite !D'innombrables artistes martiaux et de sportifs ont connu la frustration de blessures chroniques et récurrentes qui interfèrent avec leur entraînement ou la compétition. Même des blessures mineures comme un doigt coincé peuvent entraîner d'autres problèmes en limitant la liberté de mouvement, créant ainsi une gêne ou une infirmité qui peut devenir permanente. La plupart des blessures mineures peuvent être résolues assez rapidement si elles sont traitées correctement dès le départ. Deux principes fondamentaux sont la clé pour traiter bon nombre de ces blessures :
1. Traiter les blessures dans les plus brefs délais. Attendre plus tard ou même le lendemain pour traiter une blessure dans les arts martiaux peut permettre à la blessure de s'installer dans le corps, créant un problème plus important au fur et à mesure que le temps passe. Un muscle froissé ou une élongation tendineuse va guérir rapidement si elle est traitée immédiatement. Si les lésions sont laissées en l’état au cours de la nuit ou au cours des jours suivants, elles peuvent s’enraciner et devenir chroniques.
2. Traiter les blessures, même mineures, correctement et elles ne deviendront pas importantes. La plupart d'entre nous ignorent les ecchymoses, les blessures et les douleurs mineures. Souvent, ce qui semble mineur sur le moment peut devenir problématique plus tard. Or, des ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*