BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Joan Sala et Aloka Marti

article

Eveiller la conscience par le corps

En Inde, à Auroville, Joan Sala et Aloka Marti ont créé la méthode « Awareness Through the Body », ou ATB, qui met en avant l’éveil de la conscience par le corps. Nous les avons rencontrés.

Par Joan & Aloka Marti Sala


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°70
Extrait du dossier : QUELLE ECOLE POUR NOS ENFANTS ? - De l'éducation à la transmission.
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif


GTao : comment définiriez-vous le mot « éducation » ?

Joan SALA et Aloka MARTI : l’éducation est un processus qui nourrit et soutient la croissance de l’être tout entier. Il s’agit d’assister les personnes, de les aider à devenir elles-mêmes,
à développer leurs facultés et leur potentiel,
à trouver les moyens de les employer au mieux, et de les intégrer au cœur de leur être.

GTao : vous travaillez avec des enfants, et aussi des adultes. Quelle différence voyez-vous entre l’éducation des enfants et celle des adultes ?

J. S. et A. M.  : cela se situe dans la façon de présenter les activités et d’expliquer les choses. Et puis le niveau d’engagement
et de concentration que l’on peut attendre est également différent. Mais sinon, dans le principe, c’est la même chose. Enfants et adultes sont des personnes qui, chacune au niveau où elles se trouvent, travaillent pour leur développement.

GTao : et comment définiriez-vous le mot « transmission » ?

J. S. et A. M.  : c’est passer à autrui ce dont on a fait l’expérience soi-même et que l’on a intégré en soi. Et le faire d’une manière ouverte et respectueuse, de sorte que cela puisse s’adresser à divers types de personnalités. Transmettre, c’est établir un dialogue entre l’enseignant et l’élève, dans lequel l’enseignant est attentif aux réponses de l’élève et ajuste son enseignement et son approche en prenant en compte les réponses reçues. Rien n’est tenu pour acquis, tout reste ouvert, tout en maintenant présent l’objectif final. Sri Aurobindo a écrit : « Il cherchera à éveiller plus qu’à instruire. » Le temps nécessaire pris pour répondre aux véritables besoins des enfants ne sera jamais du temps perdu si ce temps peut les amener vers leur espace intérieur. Dans les cours, comme dans la vie, chaque instant est traversé par un flux. Nous nous efforçons d’accueillir chaque instant tel qu’il est, avec ce qu’il apporte, et nous déroulons la suite à partir de cet instant, en profitant de tout ce qu’il contient.

GTao : vous développez votre méthode (voir encadré ci-contre) à Auroville depuis 20 ans et avez été inspirés par l’œuvre de Sri Aurobindo et Mirra Alfassa. Peut-elle être mise en œuvre dans d’autres régions du monde ?

J. S. et A. M.  : oui, c’est possible parce que notre approche est centrée sur des besoins universels. Le développement de l’attention, la concentration, ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*