BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Le sifou

article

La culture “yin/yang”

Depuis quelque temps, je n’arrête pas de voir ma balle de tennis préférée, noire et blanche, à toutes les sauces.

Par Sifou Le


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°28
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Depuis quelque temps, je n’arrête pas de voir ma balle de tennis préférée, noire et blanche, à toutes les sauces. Qu’est-ce qui arrive à mes amis gaulois pour s’enticher de cette invention venue de mes illustres ancêtres de la grande Chine antique ? Cette fois-ci, malgré mon admiration pour l’’esprit occidental, je ne passerai pas sous silence l’origine de cette balle. Oulala ! Que de fois j’ai dû discuter sur les terrasses de café sur les origines de l’imprimerie et des pâtes. Européenne ou chinoise ? Pif ! Paf ! Poum ! La France, c’est vraiment le pays de la prise de paroles et des polémiques ! Moi qui avais été éduqué dans le respect des hiérarchies (écouter et suivre attentivement l’autorité des aînés). Moi, le vieux, l’aîné pas encore ancêtre, combien d’énergie j’ai dû déployer dans des joutes oratoires avec des jeunes qui, même si l’on était d’accord au fond, ne peuvent s’empêcher de discuter. La discussion, ça peut vraiment être un art martial en France ! Une sorte de boxe de la critique : «critique quan». Cela me rappelle un conte qu’un de mes grands maîtres m’a raconté : un ours, un dauphin et un crocodile discutent de leurs prochaines vacances. - Moi, dit l’ours, j’ai un manteau de fourrure, ma femme a un manteau de fourrure, mes enfants ont un manteau de fourrure, on va en Alaska. - Moi, dit le dauphin, j’ai des nageoires, ma femme a des nageoires, les petits ont des nageoires, on fait une croisière. - Moi, dit le crocodile, j’ai une grande gueule, ma femme a une grande gueule, mes gosses ont une grande gueule, alors on va en France… Ah ! Ah ! Je vous ai eu. Il n’y a pas que des blagues belges. Pif ! Paf ! Poum !
Mais cette fois-ci, pas de polémiques possibles ! Je ne dépenserai pas une once de qi pour con-vaincre les opposants de cette évidence ! Le yin-yang est bien né dans l’Empire du Milieu. Cette balle est devenue si universelle qu’elle s’est glissée dans tous les plans du quotidien : on trouve un gâteau yin-yang chez le grand pâtissier Lenôtre, les «soyez Zen» sur les affiches publicitaires du Club Med sont remplacés par «Soyez [», les surfers, l’affiche de l’exposition «Spéciale Asie» sur le parvis de la Défense du 21 au 31 mai associe cette balle à la Grande ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*