BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

De la Voie Martiale à la Voie de l’Autre

article



A l’origine, suivre la voie martiale signifiait devenir un «guerrier» accompli.

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°28
Extrait du dossier : De la voie martiale à la voie de l’autre
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

A l’origine, suivre la voie martiale signifiait devenir un «guerrier» accompli. L’apprentissage comprenait à la fois la maîtrise de techniques gestuelles et le maniement des armes, mais aussi un code d’honneur à respecter et des épreuves initiatiques à traverser, comme au temps des chevaliers. C’était un chemin spirituel qui correspondait à la vision d’une époque où les guerres étaient féodales, le rapport, aux choses et aux êtres, sacré. Se retrouver face à l’autre (et à la mort !) lors d’un combat était l’occasion d’un accomplissement individuel et d’une «victoire» sur soi-même.
Aujourd’hui, la guerre a pris une tout autre tournure, les armes ont évolué (!), le monde et la société ont changé, et si les valeurs chères aux Samouraïs peuvent toujours être d’actualité, sont-elles toujours viables ? Devons-nous considérer notre vis-à-vis comme un adversaire ou un partenaire ? Devons-nous continuer à progresser dans les arts martiaux en testant l’efficacité du mouvement ? Ou devons-nous chercher une autre voie, un autre rapport à l’autre ? Une autre manière de «contacter» le mouvement ? Parce que guerre ou sport, si l’enjeu est différent, il reste la volonté d’un résultat, et un constat né de ce résultat, celui qu’il y aura un vaincu et un vainqueur à l’issue de l’affrontement.
La voie martiale se fonde sur un équilibre, mais tend-elle vers l’harmonie ? Conflit ou combat, puis-je trouver l’harmonie en moi, ou avec mon voisin ? En me détachant de la martialité, est-ce que je ne risque pas l’écueil de «l’harmonie à tout prix» ? Quelle juste mesure trouver ? Par quoi, ou qui, suis-je guidé ? Qui est l’homme, la femme en face de moi ? Qui suis-je ? Où se trouvent ma part d’animalité et ma part d’humanité ? Comment résonnent-elles en moi ? C’est peut-être animées par toutes ces interrogations que de nouvelles disciplines ont vu le jour, de nouvelles voies ont été explorées. Peut-être las des rapports de forces, des gestes agressifs et des instincts de domination, des guerriers d’un autre genre sont partis en quête d’une nouvelle harmonie, d’une nouvelle rencontre.
Depuis la deuxième moitié du vingtième siècle en effet, des pratiques inspirées des arts martiaux asiatiques ont été créées et d’autres plus anciennes ont été revisitées. Explorant l’échange avec un ou plusieurs partenaires, elles ont placé la recherche d’harmonie au centre de leur démarche. En les répertoriant dans une liste non exhaustive, deux courants essentiels nous sont ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*