BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Sun Tse

article

ou la stratégie thérapeutique (9e volet)

Depuis plusieurs numéros, vous découvrez la relation entre les arts martiaux et la médecine chinoise à travers les textes commentés de Sun Tse, fin stratège et grand tacticien. Dans ce neuvième article intitulé : «De la distribution des moyens» apparaisse

Par Jean Motte


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°28
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

1- Si vous êtes dans le voisinage de quelque montagne, gardez-vous bien de vous emparer de la partie qui regarde le nord. Occupez au contraire le côté du midi.
Le nord c’est le yin, le froid et l’obscurité. Le midi, c’est le yang, la chaleur et la clarté. La règle thérapeutique fondamentale est la suivante : «Il faut toujours s’occuper du yang en premier». L’énergie, le yang, protège le yin, le sang. Le yang s’agite et se mobilise rapidement. De même, la maladie ne peut pénétrer dans le corps si le yang est correct. L’énergie de défense doit demander une attention particulière car elle préserve le corps de toutes les maladies. Les exercices de taïji ou de qi qong n’ont d’autres fonctions que d’activer la circulation de l’énergie de défense (wei).
2- Si vous êtes auprès de quelque rivière, approchez-vous le plus que vous pourrez de sa source. Tâchez d’en connaître tous les bas-fonds et tous les endroits qu’on peut passer à gué.
Merveilleux conseil face aux différents symptômes que décrit le patient. Il ne s’agit en aucune façon de pratiquer une acupuncture symptomatique, c’est-à-dire une aiguille-un symptôme. Au contraire, il est essentiel de remonter l’anamnèse* du patient et de sa maladie afin de toucher les racines de son déséquilibre énergétique. Se faisant, comme pour une source, il sera plus facile de trouver des chemins d’accès faciles à la régulation comme le sont les gués trouver plus facilement en amont de la rivière.
3- Si vous êtes dans des lieux glissants et humides, marécageux et malsains, sortez-en au plus vite. Vous ne sauriez vous y arrêter sans être exposé aux plus grands inconvénients.
Les lieux glissants et humides représentent les attaques d’énergie perverses externes. Le corps peut être attaqué par l’humidité externe humide (les marécages) ou par une alimentation dite humide (laitages, sucreries). Cette humidité est alors nocive à l’organisme car elle produit des stases et ensuite des échauffements jusqu’à la destruction des tissus avoisinants. Par exemple, le rhume est une attaque d’humidité. Le nez coule clair puis cette humidité se transforme en chaleur et le nez ne coule plus mais la morve devient verte (signe de chaleur extrême). Si cela n’est pas traité, l’os maxillaire peut se retrouver attaqué et détruit (visible sur un panoramique dentaire).
4- Si vous êtes en plaine dans des lieux unis et secs, ayez toujours votre gauche à découvert.
Le sec, c’est l’ouest en ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*