BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

La sexualité n’est pas qu’une histoire de techniques !

article



Dans beaucoup de manuels chinois sur la sexualité taoïste, on décrit la pratique sexuelle en termes très techniques, en incluant principalement une maîtrise physique et énergétique, mais en laissant de côté l’aspect affectif.

Par Marc Fréjacques


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°25
Extrait du dossier : Tantra & Tao
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Dans beaucoup de manuels chinois sur la sexualité taoïste, on décrit la pratique sexuelle en termes très techniques, en incluant principalement une maîtrise physique et énergétique, mais en laissant de côté l’aspect affectif.
L’approche technique des manuels chinoisOn y parle surtout de l’homme — qui il est vrai doit cultiver une maîtrise dans ce domaine — et peu de l’aspect féminin de la pratique, bien que certains instructeurs mythiques dans ce domaine aient été des femmes. Dans certains ouvrages, on préconise même le vampirisme énergétique : l’homme doit avoir beaucoup de concubines très jeunes afin de leur soutirer leur essence Yin pour l’alchimiser avec son essence Yang. De mon point de vue, cette compréhension des choses correspond à une vision purement masculine calquée sur la société chinoise de l’époque, elle n’est pas taoïste dans son essence car elle ne respecte pas une notion d’équilibre fondamentale et de réciprocité. D’autre part, ces manuels parlent du choix de la partenaire en des termes techniques très physiques comme la correspondance entre la longueur du pénis et celui du vagin ! Cette vue peut ainsi amener beaucoup de déconvenues chez des pratiquants mal disposés.
Echanger son énergie, mais pas seulement !Car l’acte sexuel taoïste est un acte avant tout énergétique. Et la première des choses est que les deux partenaires se conviennent. Sentir que les énergies des deux partenaires s’attirent, qu’il y a une polarité qui peut faire accéder à un niveau d’énergie suffisant et qu’après l’acte, les partenaires sentent une sensation d’expansion et de plénitude. C’est plutôt à ces signes-là que l’on voit si les partenaires se conviennent ou non. De plus, un sentiment amoureux et un respect prononcé sont aussi des aspects essentiels. Sinon, la sensation énergétique, bien que très forte, reste brute, lourde et de basse fréquence, et peut amener des perturbations physiologiques — la tête sous l’effet d’une cocotte minute, des palpitations, la sensation de brouillard —.
Gare à l’egoDans le milieu taoïste moderne, on a entendu de nombreuses histoires de pratiquants fiers de leur "maîtrise technique" cherchant à batifoler avec le plus de nouvelles conquêtes possibles et être assez vite lassés car le "décollage énergétique" ne se faisait pas. Par la suite, en trouvant la compagne qui leur correspondait vraiment, ils n’avaient plus du tout envie d’aller voir ailleurs, mais plutôt d’approfondir leur relation par un apprentissage à deux plus sincère et plus subtil où l’écoute et la découverte ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*