BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Des sens et des perceptions

article

Pour une présence à soi

Comment la pratique des arts énergétiques et internes peuvent-ils agir sur nos sens et la qualité de nos perceptions ? Et que « percevons-nous » ?

Par Arnaud Mattlinger


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°45
Extrait du dossier : L'énergie des sens
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Comment nos sens sont-ils sollicités dans les arts dits « internes » ? Comment évoquer l’expérience personnelle du mouvement ? Comment parler de ce qui se passe à l’intérieur, avec des termes — vue, goût, odorat, ouïe et toucher — qui sont par définition tournés vers l’extérieur ? Si les organes visibles des cinq sens nous permettent de capter le monde extérieur, il n’en reste pas moins que ce qui se passe en nous nous anime tout autant. Nous pouvons sentir le mouvement, de la mobilité à la motilité, en passant par le frisson et toutes les émotions. Non seulement nous les sentons, mais c’est, là même, la matrice de notre relation au monde, le gisement de nos réactions. Voilà en quoi les arts de mouvement peuvent être voie de connaissance, voire une voie d’éveil.
Sens et perceptionsSi ce ne sont pas par les cinq sens, comment nous percevons-nous ? Depuis Aristote, les sciences modernes ont identifié plusieurs perceptions qui ne sont pas labélisées « sens », mais qui sont rassemblées en une catégorie nommée très scientifiquement la somesthésie. Parmi celles-ci, il y a la thermoception (chaleur/froid), la nociception (douleur), l’intéroception (activité végétative), la proprioception (posture et mouvement du corps), l’équilibrioception (oreille interne), et sans doute d’autres encore… Malheureusement, ces mots, pas tout à fait quotidiens, sont déconnectés de ce qu’ils représentent. L’étymologie scientifique, hellénique ou latine, est vieille de quelques milliers d’années, alors que nos vies, nos mouvements, nos perceptions et nos émotions, eux, sont bien actuels. Néanmoins, la science moderne nous donne une grille de lecture de notre espace intérieur (voir ci-contre). Si ces perceptions ne sont pas des sens, elles en ont tout l’attirail. Les capteurs, les chemins neuronaux et les zones du cerveau qui en décodent l’information sont identifiés. Tout comme les informations qui viennent de nos cinq sens extéroceptifs, nous avons en permanence le choix d’en prendre conscience ou pas. Au quotidien, la plupart d’entre nous n’y prêtent pas du tout attention. Nous avons pourtant là tout ce qu’il faut pour découvrir notre monde intérieur et nous mettre en phase avec lui. C’est l’aventure du 3e millénaire, ce que Platon décrivait déjà en son temps.

A notre rencontre…
La perception a un double sens, à la fois la perception par les sens et la perception par l’esprit. En psychologie, la perception est leprocessus de recueil et de traitement de l’information sensorielle. ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*