BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Dr Martine Depondt-Gadet

article

« Retrouvons notre féminité. »

Le Dr Martine Depond-Gadet accompagne les femmes depuis de nombreuses années, notamment à travers sa pratique de l’énergétique chinoise. Accueillons ses paroles…

Par Martine Depondt-Gadet


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°61
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Bonjour Martine, pouvez-vous nous partager votre accompagnement des femmes en énergétique chinoise ?
Martine Depondt-Gadet : je me suis toujours intéressée aux problématiques rencontrées par les femmes. J’ai ainsi créé des espaces qui leur étaient spécialement consacrés dans mon cabinet de thérapeute pour travailler avec des maîtres de Qi Gong autour du féminin. Et je me suis rapidement rendue compte des effets bénéfiques de la pratique, notamment grâce au massage et à la mise en mouvement du bassin qui guide la femme vers une reconnaissance de sa féminité.

GTao : Quelle était plus spécifiquement la nature de votre travail ?
M. D.-G. : Les femmes qui venaient me voir au cabinet rencontraient des problèmes d’infertilité. Un seul point d’acupuncture suffisait parfois pour solutionner le problème : le 30 Estomac par exemple, autrement appelé « l’assaut de l’énergie ». Nous pouvions aussi solliciter le méridien Chong Mai en Qi Gong. On m’appelait la « faiseuse de bébés » et les femmes venaient de plus en plus nombreuses me consulter. Mais toutes ces rencontres m’ont rapidement posé d’autres questions. Si j’ai pu clairement constater les effets « magiques » de l’acupuncture, j’ai aussi pu mesurer que souvent la fracture émotionnelle subsistait chez ces femmes qui pourtant réalisaient ce qu’elles désiraient le plus : avoir un enfant. Certaines mamans « tombaient enceintes », mais avaient subi de graves souffrances enfants : battues ou abusées. Je cite dans mon livre* le cas d’une jeune maman dont la blessure d’attouchements paternels s’était réactivée au cours de l’allaitement. Cette mémoire lui causait des souffrances si terribles qu’elle était traversée par des pensées violentes envers sa petite fille. Les Chinois appellent ces fractures émotionnelles les Gué. Ce sont les « fantômes », c’est-à-dire des chocs émotionnels du passé qui restent inscrits dans notre inconscient et peuvent être réactivés dans le présent par une odeur, une vision, un film…

GTao : Vous accompagnez aujourd’hui les femmes au-delà de leurs problèmes d’infertilité ? 
M. D.-G. : J’ai regroupé toutes mes interrogations en fonction des cinq éléments ; chaque loge énergétique étant le réceptacle d’une émotion. A savoir qu’il existe une émotion dominante dans chaque cas de fracture émotionnelle ; j’ai retrouvé par exemple un sentiment de colère (lié au Foie) chez les femmes qui avaient été attouchées : « j’ai été souillée », « je vais faire un enfant sale », etc. Ces fractures émotionnelles d’abus sexuel sont d’ailleurs aujourd’hui mises en évidence en neuro-imagerie. On ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*