BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Chrono-acupuncture

article

A la recherche du temps perdu…

Nous avons souhaité nous intéresser à un pan méconnu de l’acupuncture : la chrono-acupuncture, qui agit dans le présent sur les traumatismes du passé, en sollicitant les points d’entrée et d’ouverture des points d’acupuncture à un moment précis de la jour

Par Dr Catherine Germain


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°48
Extrait du dossier : Médecine Chinoise
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Depuis la nuit des temps, l’homme a tenté d’en arrêter le cours, de stopper l’écoulement permanent qui nous entraîne inéluctablement vers l’échéance ultime et — pourquoi pas — de revenir en arrière… La tentative de retour sur le passé — dans le passé, avec l’objectif éventuel d’en modifier les « séquelles » — reste à jamais (!) une quête mythique bien souvent relatée en littérature ou au cinéma… La tradition chinoise a conçu depuis l’Antiquité une façon toute particulière de retrouver le contexte temporel du passé. L’élaboration si précise de sa conception cyclique du temps nous ramène avec la plus exacte des régularités aux conditions énergétiques qui ont précédé… De là à imaginer que ce retour puisse nous offrir la possibilité d’intervenir sur les faits qui en ont découlé…
Les points d’ouverture
La théorie traditionnelle chinoise affirme que nous nous trouvons sous une influence énergétique en perpétuel renouvellement. Sur le plan médical, elle suggère que, de deux heures en deux heures, notre corps propose une nouvelle « entrée » particulièrement accessible aux influences cosmotelluriques : un nouveau point d’acupuncture, à la sensibilité optimale se trouve « ouvert » tel une fenêtre aux flux externes et internes. Les points d’ouverture, s’enchaînant selon des règles précises, se retrouvent de cycle en cycle. L’approche se complexifie du fait que les Chinois ont défini plusieurs catégories de « points d’ouverture » selon que l’on choisit de raisonner en termes de méridiens principaux dont les « points d’ouverture » seront les points Shu antiques et les points Source, ou que l’on préfère se référer aux Merveilleux Vaisseaux à la notion plus ésotérique, au potentiel thérapeutique bien différent et qui possèdent leurs propres « points d’ouverture ». Quatre méthodes ont été élaborées. Deux méthodes utilisent les points Shu antiques : Na zi fa et Na jia fa, réunies sous la dénomination Zi wu liu zhu. Les deux autres utilisent les points des Merveilleux Vaisseaux : Ling gui ba fa et Fei teng ba fa. Dans tous les cas, les calculs se réfèrent obligatoirement à l’heure solaire du lieu. Dans l’application traditionnelle de cette théorie, les médecins chinois proposaient, soit l’utilisation des points ouverts au moment de la consultation, soit l’organisation de consultations aux heures propices selon les pathologies ou le tableau énergétique du patient.
Agir sur le passé
En France, un courant de recherche, mené par un médecin alsacien, le docteur ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*