BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Direction Shangaï

article

Entre urbanité et Qi Gong

Qi gong et wushu, calligraphie et peinture chinoise, massage et théorie de médecine traditionnelle chinoise, ce fut pour l'auteur un festival de travail, de pratique et de plaisir, au cœur de Shangaï.

Par Dominique Banizette


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°22
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Shanghaï, ville ultra moderne où les gratte-ciel écrasent de toute leur insolente et luxueuse hauteur les petits quartiers chinois aux ruelles étroites, aux maisons sans confort, mais où la vie s’éveille tôt le matin et s’active tout le long du jour, dans une recherche d’équilibre, entre mondialisation et traditions millénaires. Shanghai, où les marchés chinois avec leurs poissons nageant dans des bassines et leurs légumes à même le sol, côtoient les larges avenues où l’on fait du shopping à l’occidentale dans des magasins qui rivalisent d’attraits pour attirer le client. Shanghai, ville lumière où l’on a la sensation, tellement elle brille, que tous les jours c’est Noël.

Shangaï, entre traditionet modernité
Nous avons passé quinze jours dans cette cité tentaculaire. Quinze jours à découvrir à travers cette modernité, la tradition chinoise, avec les personnes qui ont su la conserver, et qui ont bien voulu nous en transmettre l’essence, ou plutôt, commencer à nous en transmettre l’essence.
L’arrivée déjà fut spectaculaire : le grand plongeon dans le vingt-et-unième siècle, sans complexe et sans retenue, que représente l’arrivée à Pudong, l’aéroport de Shanghai. Puis le plongeon le jour même dans les rues bruyantes et animées de la vieille ville. Là, nos sens étonnés découvrent la foule des passants chinois, calmes et actifs, souriants, ouverts à l’autre, à l’étranger, cherchant l’échange et la communication. La fatigue du voyage aidant, nous découvrons comme dans un rêve la magie de cette ville. Les couleurs, les bruits, les odeurs, les vieilles maisons en bois aux toits traditionnels qui côtoient à la fois les buildings de l’économie internationale et les vieux quartiers populaires où l’on vit dans 5m2. Tout est là, le passé, le présent, le futur, la tradition et la mondialisation.

Dr. Wang
Dès le lendemain, le docteur Wang nous donne notre premier cours de Qi Gong : Enracinez vos pieds davantage, plus bas sur vos genoux, pas de pensées parasites, c’est-à-dire, pas de pensées qui ne concernent pas ce que vous êtes en train de faire. Il passe corriger chacun, montre et répète ces exercices qui quotidiennement sont les siens puisqu’il soigne par le Qi Gong ; c’est-à-dire qu’il transmet du Qi à ses patients pour rétablir la circulation de l’énergie dans l’organe, la partie du corps où la circulation énergétique n’est plus en harmonie avec le reste. Cette méthode de soin demande au médecin de se recharger en énergie matin et soir.

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*