BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

L’art du massage

article

Élever nos sens

Des sens à la sensorialité, une culture qui raffine notre être. Aujourd’hui, l’art du massage…

Par Wim Ellul


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°58
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Parmi les disciplines de bien-être qui proposent, avec plus ou moins de bonheur, de lutter contre le stress généralisé, on redécouvre avec intérêt les vertus du massage traditionnel. Qu'elles viennent d'Asie, d'Inde ou d'Océanie, ces traditions du toucher font appel à des gestes séculaires et à la sagesse des Anciens. Pourtant, que sait-on réellement de la portée de cet art ? La tradition religieuse et philosophique occidentale est marquée par le dualisme de « l'âme » et du « corps » : nous « avons » un corps et il faut faire avec. Nous ne sentons pas toujours que nous « sommes » un corps, sauf quand la douleur et la maladie nous le rappellent. Malgré toutes les révolutions technologiques et les discours subversifs sur la libération des corps, beaucoup d'individus souffrent encore d'un grand isolement. Comment mieux habiter notre corps avec joie et conscience ?L'art du massage traditionnel — qu'il s'exprime à travers le Shiatsu, le Massage thaïlandais, le Tui-Na, l'Abhyanga, le Chi Nei Tsang ou le Lomi-lomi — représente, d'après moi, cette passerelle vers une manière plus profonde de se percevoir et de percevoir autrui. Il permet en outre de redonner ses lettres de noblesse au sens si merveilleux du toucher. Voyez comme nos sociétés ont développé de nombreux arts, tous liés à un sens : l'art du cinéma, de la musique, l’art culinaire ou celui de composer des parfums… Toutes ces pratiques nobles élèvent nos sens. Mais qu'avons-nous créé pour célébrer le sens du toucher ? Pas grand-chose finalement… L'art du massage ?Le massage traditionnel est au toucher ce que la musique est à l'oreille ou ce que la grande cuisine est aux papilles, à savoir une sublimation du sens même, un Art à part entière. Il donne à ressentir une gamme de sensations et d'émotions nouvelles à chaque fois, avec pour seuls instruments, les mains du praticien. Il s'agit en outre d'un contact conscient avec autrui. Les gestes, codifiés par la tradition, créent par ailleurs un environnement apaisant et sécurisant pour le receveur. Lorsque l'élève masseur finit par s'approprier ces gestes séculaires, il compose alors sa propre musique, donnant libre cours à une créativité en lien avec ce qu'il perçoit. S'ensuit une danse invisible à nos yeux où le courant de la vie peut donner sa mesure. Les rythmes du corps sont en effet lents et profonds, ils ont besoin d'attention et de présence pour circuler harmonieusement.L'art ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*