BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

La Relation d’Aide au Toucher

article

Faire parler le corps

Il existe aujourd’hui de nombreuses méthodes de massage connues en France : des plus traditionnelles et le plus souvent d’origine asiatique, comme le Shiatsu ou le Tui Na aux plus contemporaines et occidentales comme le massage Art of Touch ou le massage

Par Jean-Louis Abrassart


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°57
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

C’est par le corps que j’éprouve le monde et les autres, que je ne cesse d’en faire l’expérience et ce, jusqu’à la fin. Etre au monde… c’est ne pas cesser d’éprouver, de sentir, d’être touché… par les autres et par les événements. Gérard Bailhache, « Le corps », collectif, éditions de l’atelier

L’engouement pour les techniques de massage montre à l’évidence un besoin grandissant de réintroduire et de développer la dimension du toucher dans la recherche d’un mieux-être et d’une vie plus épanouie. Pourtant, dans la majorité des cas, ces techniques visent au soulagement de symptômes physiques et à l’obtention d’un bénéfice corporel sans prendre réellement en compte les attitudes de vie et les causes psychiques associées au mal-être corporel. D’une certaine manière, elles contribuent à occulter le rôle que peut jouer le toucher dans un processus d’aide thérapeutique qui prend en compte l’intégralité de la personne. J’aimerais illustrer ici tout ce que peut apporter le toucher dans un tel processus.

Un toucher bien spécifique
Dans la Relation d’Aide par le Toucher, le but n’est pas d’avoir directement un résultat sur le corps physique, comme dans les méthodes de massage par exemple, mais de « faire parler » les tensions du corps grâce à un toucher spécifique associé à la respiration. Ce toucher spécifique, caractéristique de cette méthode, a été synthétisé à partir d’éléments de différentes techniques (massage californien, Shiatsu, réflexologie, polarités…). Il va permettre au praticien d’entrer en contact avec la tension et de l’aider, non pas à se relâcher, mais à relâcher son « contenu », qui peut être sensoriel, émotionnel, mémoriel (vécu du passé) ou comportemental. La tension, qu’elle soit musculaire, respiratoire ou organique est toujours répressive : c’est une prison qui renferme les vécus que le patient a besoin de rencontrer et de délivrer pour aller mieux dans sa vie. 

La Relation d’Aide par le Toucher ne se définit pas essentiellement par sa technicité, elle implique plutôt les conditions et les compétences suivantes :• L’intention du thérapeute d’aider le patient dans sa vie et pas seulement de le soigner dans son corps.• La mise en œuvre d’un toucher qui favorise l’apparition de vécus intérieurs psychologiques et non la disparition des tensions.• L’investissement du patient et donc sa participation active et responsable au processus par sa respiration et sa parole.• L’intégration des vécus intérieurs psychologiques dans une optique d’amélioration de la vie et des relations.Le toucher reste essentiel dans la méthode, il peut ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*