BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Qi Gong des 6 sons

article

Préserver la force motrice du Qi dans un organe

Parmi toutes les méthodes de Qi Gong, les six sons est l’une des plus essentielles. Kunlin Zhang et Catherine Bousquet, auteurs de l’ouvrage « Qi Gong, porte de la vie », paru aux éditions Guy Trédaniel, nous y initient.

Par Zhang Kunlin , Catherine Bousquet


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°50
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Exercices de maintien et d’autoguérison, les six postures du Qi Gong des six sons s’allient aux vibrations propres à chacun de nos organes.

Les qualités Yin et Yang du Qi Gong des six sons
Le Qi Gong des six sons réunit les deux qualités complémentaires du Qi Gong Yang dynamique (en mouvement) et du Qi Gong Yin (méditatif). La pratique du Qi Gong des six sons a le même but que le Qi Gong en mouvement : les exercices réguliers maintiennent ou rétablissent harmonieusement la circulation du Qi des méridiens et du Qi des organes. Ils peuvent alors remplir leur fonction : contrôler chacun un système du corps et participer à la construction et au passage équilibré du Qi, du sang et des jinyé (fluides du corps). La pratique développe ainsi deux aspects : le maintien de la santé et l’autoguérison.

Quand pratiquer le Qi Gong des six sons ?
Les exercices posturaux — le Qi Gong des six sons en fait parti — se travaillent : soit le matin, en prélude à des activités plus mouvementées : il permet d’éveiller agréablement la fonction des cinq organes principaux, équilibrer la répartition de tous les fluides qu’ils dominent ; soit le soir, dans le but d’apaiser nos émotions dont on sait qu’elles sont reliées chacune à un organe, en favorisant la qualité du sommeil. Pratiqués en tant que méthode d’autoguérison, les six sons peuvent être entrepris à tout moment de la journée.

Particularités
Les sons ne sont pas audibles : ils sont longuement expulsés à voix basse dans le souffle de l’expiration, sans pour autant aller jusqu’à épuisement du souffle.La durée : elle est fonction du moment et du ressenti personnel, variant entre trois et six sons reproduits pour chaque organe jusqu’à plusieurs minutes de répétition.

Méthode d’autoguérison
Après confirmation du diagnostic des organes affectés ou mettant la circulation en déséquilibre, le médecin chinois recommande la pratique des sons correspondant aux systèmes perturbés.

Particularités
En cas de maladie, les sons sont alors émis à voix haute, sans rechercher ni le grave ou l’alto, ni la prouesse vocale. L’émission à voix haute concerne uniquement les organes du foie et des reins. La durée de l’exercice est beaucoup plus longue que pour les organes sains : de plusieurs à parfois plus de quinze minutes de répétition du son correspondant à l’organe diagnostiqué. Les sons peuvent se pratiquer ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*