BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Réveillez votre animalitude 

article

Pour faire de nous des êtres humains plus accomplis !

Notre énergie primordiale a une qualité archaïque, animale... Allons boire à sa source !

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°65
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Animalitude est un néologisme qui incarne un état d’être. Le terme se différencie de l’idée d’animalité ou de « faire l’animal ». Car il s’agit bien là de réveiller et de vivre à travers l’expérience corporelle une qualité énergétique qui vibre en chaque femme (et en chacun de nous). Une qualité ancestrale imprégnée du sentiment humain.

Un réveil essentiel
Il est devenu aujourd’hui essentiel que les femmes réveillent et célèbrent leurs énergies primordiales, souvent enfouies, tues ou muselées. Réveiller cette nature intérieure ne nécessite pas de se retrouver immergée au fin fond de la forêt ou au sommet d’une montagne, elle peut heureusement se vivre pleinement au cœur de la jungle urbaine, et je dirais même qu’il est essentiel qu’elle puisse se vivre dans la cité. Nous sommes les filles et les fils de la Terre et du Ciel, comme le disent les Taoïstes, et quel que soit le lieu où nous nous trouvons. Il est en réalité davantage question de techniques plutôt que d’environnement. Le réveil de notre bassin et son rythme pulsatoire, du mouvement ondulatoire de notre colonne vertébrale (mémoire de notre évolution), l’activation de notre respiration pulmonaire à travers de grandes chevauchées sont autant d’outils qui peuvent nous accompagner pour contacter et incarner notre « animalitude ».

L’accompagnement de la transe
Le simple fait de déployer cette onde, d’animer ce souffle, brasse, embrase et anime une multitude d’énergies logées, lovées, endormies, dans l’ensemble de notre être : notre chair, nos os, nos fascias, nos cellules. Mais aussi nos pensées, nos sentiments, nos inspirations ou nos intuitions. Un nouveau champ de conscience émerge alors de notre corporalité. Et nous n’avons plus qu’à « laisser faire ». Une simple intention suffit. Ecouter ce qui se met à palpiter à travers la paume de nos pieds, la force qui résonne dans nos cuisses ou la puissance dans notre dos. Ce peut être aussi la délicatesse dans nos doigts, la sensibilité de notre peau, le battement de nos paupières. Tour à tour, ou clairement définis, apparaissent une forme, un nouveau sentiment. Un élan est en train de naître. L’une sent ses omoplates grandir, s’élargir et ses ramures se déployer comme un albatros. L’autre perçoit son centre de gravité descendre vers la terre, la tonicité de ses muscles, l’appui sur ses balles de pieds, le jarret haut, prêt à bondir telle une panthère. Un corps commence à trembler dans tous les sens, la personne se sent ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*