BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

La danse des 5 animaux

article

L’essence des forces naturelles

A travers leur relation fusionnelle avec les forces cosmo-telluriques, les Taoïstes, philosophes de l’instant présent, de la spontanéité et de la métamorphose, du lâcher-prise et du Wu Wei, pourraient être les ancêtres de l’écologie.

Par Colette Dubois-Gillardeaux


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°66
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

La Chine qu’habitaient les Taoïstes dans les temps anciens était chamanique. Peuplée d’esprits, la terre était pétrie de  contes et de légendes. Les Hommes entretenaient un lien intime avec la nature. Ils entraient en transe et parlaient aux plantes, voyageaient avec les animaux qu’ils observaient de longues heures pour en absorber la gestuelle et le rythme. Parmi eux, il y a plus de quinze cents ans vivait un médecin qui s’appelait Hua Tuo (145-208 ap. J.-C.). Devenu célèbre, on l’appela le père de la chirurgie. Il avait en effet mis au point une décoction capable de soulager la douleur par son action narcotique. C’est ainsi qu’il réalisa les premières ouvertures abdominales. En Occident, il faudra attendre 1848 pour que l’anesthésie sous éther soit utilisée. Hua Tuo a également consolidé sa réputation en inventant l’un des grands classiques du Qi Gong, le « Jeu des cinq animaux ».

La quintessence énergétique de l’animal
Hua Tuo trouvait que ses contemporains tombaient souvent malades par manque d’activité physique (déjà !), il eut alors l’idée de s’inspirer du savoir ancestral chamanique et constitua un ensemble gestuel qui imitait les attitudes familières de certains animaux. Mais imiter ne signifiait pas reproduire. Il fallait pouvoir entrer en résonance avec la qualité vibratoire de l’animal. Tel un chasseur pacifique, l’objectif était de « capturer » la quintessence de leurs énergies pour l’alchimier en soi et bénéficier ainsi de leur force vitale. Pour faciliter la digestion et la transformation des aliments, Hua Tuo examina la vie des ours ; pour fortifier et dynamiser la circulation de l’énergie et du sang, il observa les mouvements du singe ; pour libérer les émotions stagnantes, il étudia le comportement des tigres ; pour renforcer la puissance sexuelle, il apprécia l’attitude des cerfs ; et pour améliorer la capa-cité respiratoire, il admira le vol des grues.

L’essence des forces naturelles
Depuis l’époque de Hua Tuo, le « Jeu des cinq animaux » a été pratiqué par le peuple chinois sans interruption. Aussi les formes se sont-elles peu à peu modifiées et multipliées. Wu Wudong Wu, la « Danse des cinq animaux », est une chorégraphie de mouvements composée des cinq animaux emblématiques. La tradition gestuelle taoïste aime utiliser le mot « jouer », car on « joue » l’animal, on « joue » le mouvement. C’est dans le jeu que la justesse d’un geste s’acquiert. Selon le système de correspondances de l’énergétique traditionnelle chinoise, les cinq Mouvements (ou cinq Eléments), chaque animal est mis ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*