BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Les sept visages de la Déesse

article

De l’union à la réconciliation

Les déesses nous éveillent à la dimension sacrée du féminin. A chaque femme revient la responsabilité de restaurer son masculin intérieur afin d’ancrer la beauté et la joie de son féminin.

Par Diane Bellego


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°65
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Sept visages de la Déesse en chaque femme, pour que la femme savoure la femme qu’elle est, à la fois sensible et puissante, aimante et digne, belle et unique, universelle et magique. Mais aussi douce et ferme, profonde et claire, concernée et « compassionnée » (sans être attachée), prêtresse et simple, accueillante et sauvage. Sereine et sœur, intuitive et spirituelle, créative et créatrice, mère et amante, magnétique et sensuelle, joueuse et sage. Oui, quelle que soit la forme de son nez, la taille de ses seins ou de ses fesses. Car c’est l’essence du féminin faite femme.

Ici, la Déesse est le féminin de Dieu, au-delà des notions religieuses qui lui sont associées. La Déesse, le féminin sacré, est sa complétude : « La Déesse est ce que Dieu engendre, ce à quoi il ressemble, ce qu’il ressent : la création, la réflexion, l’amour et la résolution ». Mais le Dieu du patriarcat destitue et ensevelit la Déesse qui se retrouve scindée, dispersée, banalisée en déesses multiples. C’est la déesse mineure destituée de son rôle sacré qui devient la sœur et l’épouse des dieux. Toute femme peut alors être forcée, trompée. Seul reste le féminin, ayant perdu la conscience de son essence et de sa divinité, avili et coupable du péché originel, « démonisé », incarné par la femme(1).

Le retour de la Déesse
Le féminin sacré commence à être reconnu, espéré, même s’il n’est pas encore incarné. C'est une chose belle et saine. Sacrée. Sacrée car vitale. Les valeurs du Féminin ont besoin d’enrichir, de transformer radicalement notre société basée sur la compétition, la performance, la domination, le mépris du féminin et les valeurs d’un masculin coupé de sa dimension divine. Il est désormais vital de respecter la nature comme partenaire. A moins d’être submergés par le retour du refoulé. Il nous revient dès lors de guérir les multiples visages de la Déesse, de les intégrer, de les réconcilier afin de manifester une réalité où l’amour devient une valeur sociale, politique, rationnelle. Pour ancrer l’intégrité de leur féminin et la conscience de leur essence divine, les femmes ont à restaurer en elles-mêmes leur masculin véritable ; un masculin qui ne soit pas
calqué sur le modèle de l’homme. Elles ont la responsabilité de reconnaître en elles les visages de la Déesse, de traverser le piège immémorial de se croire une déesse, afin de redevenir véhicule de la Déesse. Ni ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*