BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Violence & amour

article

Rechercher la source

Suite au premier colloque international du FIPAM, « Violences et société », Monto dé Patso, nous interroge…

Par Daniel Lazennec


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°61
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Avez-vous déjà ressenti de la violence de la part d’une autre personne avant de vous rendre compte que cette dernière n’en avait aucune à votre égard ? C’est au travers de votre prisme que vous avez ressenti de la violence. Vous est-il aussi déjà arrivé d’avoir produit une parole, un comportement ou un acte alors que votre conscience ne le souhaitait pas ? Qu’elle est la « chose », le sentiment, l’attente ou la recherche la plus fondamentale pour les homo-sapiens ? Ainsi l’amour est central et intrinsèque. Il est incarné lorsque les êtres sont en sécurité l’un avec l’autre. Mais lorsqu’ils se sentent « touchés », attaqués par la violence, imaginaire ou réelle, ils mettent inconsciemment en place une stratégie de protection de leur besoin fondamental : l’amour. La violence pourrait-elle exprimer une demande, une épreuve inconsciente que l’on essaie d’imposer à l’autre afin de ressentir dans le conflit s’il peut incarner cette sécurité… dans laquelle nous pourrions exprimer notre amour ? Et comment aller vers cette expression fondamentale qui n’attend que les conditions appropriées pour s’exprimer ?Dans les siècles passés, sur tous les continents, les homo-sapiens ont dû se poser ces questions et surtout chercher des outils pour faire éclore ce trésor qu’est l’amour. Voici un de ces outils que j’ai pu valider, la pratique de la position du Bouddha. Cette position semble venir d’Asie avec le Bouddha Siddharta Gautama au Ve siècle avant notre ère. Or, en Amérique centrale, en Europe et particulièrement en France, un peu partout sur le territoire, cette position existait aussi… il y a déjà 5000 ans, donc bien avant le Bouddha Siddharta Gautama ! 

Que se passe-t-il dans la « position de l'Eveil » ?
D’abord, se poser, s’arrêter. Puis poser son être avec les pieds tournés vers le ciel. Placer son bassin dans la position naturelle, proche de la station debout. Développer en conscience le diaphragme, maître du psychisme, premier muscle de la colonne vertébrale, puissant stimulateur de l’hypothalamus, masseur efficace des organes et des viscères, etc. Installer les courbes de la colonne vertébrale en s’appuyant sur un axe vertical immatériel et en guidant le souffle vers le petit bassin jusqu’à la fontanelle, vers la terre et vers le ciel. Placer une partie des sens en fonctionnement : les mains dans une position particulière afin que leur expression ne soit que cela et qu’elles restent ainsi placées, même si l’envie de ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*