BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Maître Chen Lisheng du Mont Wudang

article

L’homme par qui arrive le Tao

Dans l’ombre de Shaolin pendant des années, le Mont Wudang, berceau des arts taoïstes, devient célèbre à travers le monde. La venue de Maître Chen Lisheng en mai prochain en France, nous donne l’occasion d’un état des lieux sur la diffusion de ce précieux enseignement.

Par Yves Réquéna


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°64
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Maître Chen Lisheng, disciple (15ème génération) de Maître You Xuan De, héritier du Mont Wudang, est rattaché au Temple des Nuages Pourpres. Il a voué sa vie à la pratique et à l’enseignement des techniques taoïstes du Yang Sheng (« nourrir le vivre »).
Il s’est aujourd’hui résolument tourné vers l’étranger pour diffuser plus largement cet enseignement, aussi célèbre, en Chine (!) que celui de Shaolin. Sa connaissance des textes classiques lui permet de nourrir l’apprentissage de ses élèves de l’esprit du taoïsme. Pour lui, on ne peut pratiquer et progresser dans les techniques Qi Gong et martiales que si l’on développe
sa connaissance des préceptes du taoïsme.

L’école du Mont Wudang
L’enseignement du Mont Wudang est issu de la fusion, à l’époque des Han (200-400 ap. J-C.), de trois grandes écoles taoïstes : Qing Wei, l’école Shang Qing et Quan Zhen. L’école Shang Qing est aussi appelée Zhen Yi, du nom de Zhen Wu, le Guerrier Noir, Immortel du Nord, dont l’emblème est la tortue associée à un serpent, symbole de l’union de l’eau et du feu et premier principe du Yang Sheng. Le maître de Chen Lisheng, You Xuan De, est issu de l’école Zhen Wu, mais il a également suivi l’enseignement de maîtres issus de deux autres écoles. Il est à l’initiative de la création d’une deuxième école du Mont Wudang située sur une montagne voisine. On prête son succès à sa façon de considérer les arts martiaux comme une pratique de Yang Sheng, bien en amont d’une technique de combat.

Le Mont Wudang compte 136 moines logeant dans les différents temples, et une centaine de personnes vivant là pour travailler dans les hôtels et les commerces. Le Temple des Nuages Pourpres, où enseigne Chen Lisheng, abrite également la structure administrative du Mont Wudang, l’école de Yang Sheng et l’école d’arts martiaux. Sa politique est résolument ouverte aux étrangers. La plupart des membres de la communauté transmet les arts taoïstes : la musique, le Feng Shui… Ils se déplacent un peu partout dans le monde, et notamment à Singapour. Les Singapouriens sont en effet très friands des styles du Mont Wudang (ils sont maintenant près de 3000 à pratiquer). C’est la première fois que le Mont Wudang obtient une telle diffusion ! En 2006, les Chinois vivant aux Etats-Unis ont demandé qu’une délégation de 30 moines du Mont Wudang vienne sur place leur délivrer leur enseignement. ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*