BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

La femme et le masculin

article

Trouver la femme sauvage et faire émerger sa part masculine

Comment accéder à la part masculine du féminin pour la mettre au service
du féminin et des valeurs féminines ?

Par Marisa Ortolan


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°68
Extrait du dossier : LES VOIES DU MASCULIN
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le masculin et le féminin sont indissociables. Ils existent en chacun de nous, que l’on soit femme ou homme. Et lorsqu’ils se retrouvent dans les extrêmes, ils s’attirent, car ils répondent à une loi d’équilibre universel. Ils sont faits pour se compléter de nature. Leur différence les rend complémentaires. Aujourd’hui, pour vivre au mieux, hommes et femmes sont appelés à prendre conscience de leurs polarités, à les apprécier, à les équilibrer et à les vivre en conscience.


Sortir des idées reçues

Chaque femme qui accepte pleinement sa part masculine se réconcilie aussi avec les hommes.
Les femmes à forte polarité Yang, dont le
masculin prédomine dans leur corps et leur énergie, le vivent difficilement. Dans la culture occidentale, elles sont souvent associées à l’homosexualité, c’est-à-dire à un homme « manqué ». Pourtant, dans l’enfance, c’est l’inverse : l’expression « garçon manqué » s’utilise avec un certain prestige pour les filles. A l’inverse, dire d’un garçon très féminin qu’il est une « fille manquée » serait vécu comme une honte.
Sortir de ces images pour trouver le masculin du féminin, qui ne soit pas un simple copier-coller des représentations que nous avons du masculin de l’homme, n’est pas chose aisée. On s’aperçoit qu’il est très difficile de prendre de la distance par rapport aux modèles établis.
En effet, dans les jeux de rôle où la femme imagine quel type d’homme elle pourrait incarner, il est assez fréquent de voir surgir les comportements stéréotypés du patriarche ou du macho. Par contre, en assumant ces archétypes, elle s’affranchit enfin d’une représentation du masculin « ingéré » soit de manière directe (figure du père ou du grand-père), soit de manière indirecte (le vécu des femmes de sa lignée ou le contexte social). Sans doute est-ce pour cela que les femmes cherchent aussi maladroitement ce qu’elles ne devraient pas attendre d’un compagnon, ou de l’homme en général. Elles n’ont pas fini leur évolution intérieure en terme de représentation d’un homme nouveau.


Apprivoiser sa propre puissance

L’exploration de la femme sauvage lui permet de laisser émerger sa part masculine en terme d’énergie. Bien souvent, c’est assez difficile pour beaucoup d’entre elles, car cette puissance qui jaillit de leur bassin et de leurs muscles leur fait peur et elles l’apparentent à la violence. Il y a cette confusion : puissance = violence.
Lorsqu’un homme sort sa colère en y mettant sa puissance, autant dans la voix que dans le ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*