BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Un pas vers l'avenir

article

L'union du masclin et du féminin

Femmes et hommes d’aujourd’hui en quête d’évolution doivent œuvrer collectivement pour construire un futur aussi épanouissant pour le féminin que le masculin.

Par Marisa Ortolan , Jacques Lucas


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°68
Extrait du dossier : LES VOIES DU MASCULIN
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif


Des hommes qui se rassemblent ailleurs que sur un stade et parlent d’autres choses que des cours de la bourse ! Voilà une belle initiative ; une vraie promesse de questionnements sur le comportement des hommes et sur les fondements de l’identité masculine. Nous pourrions y évoquer ce qu’est être un homme aujourd’hui en Occident. Cette question, de prime abord étrange tant la réponse paraît évidente si on se limite à une identification au genre, est en réalité fort complexe. Les réponses sont variées et mouvantes tant que le sentiment d’être homme n’est pas établi.


Des références biologiques
Si l’on se réfère à la biologie, les spermatozoïdes sont en mouvement alors que l’ovule est statique et réceptif. Il serait même « attractif » pour les spermatozoïdes, ce qui les incite à la performance et à la compétition, mais aussi à l’entraide pour aller le féconder. Et nous sommes tous issus de l’union d’un spermatozoïde et d’un ovule ! Nous sommes ainsi tous constitués d’une part masculine et d’une autre féminine. Si le masculin comme le féminin parlent de comportements, le Yin et le Yang expriment une qualité d’énergie. Il est donc possible de mixer comportement et énergie, par exemple masculin-Yin et féminin-Yang ou masculin-Yang et féminin-Yin ! Cette richesse, qui est aussi une complexité, rend parfois la relation entre hommes et femmes difficile. Chez nos Anciens, sur le plan collectif, social, l’homme, et par conséquent le masculin et la femme, le féminin, ont hérité, a priori, des caractéristiques biologiques. L’homme a été élevé dans la perspective de travailler à l’extérieur alors que la femme était vouée à s’occuper de l’intérieur du foyer. L’uniformité des places et rôles liés au genre sexuel rendait les fonctionnements amoureux, familiaux et sociaux très simples, mais cela ne favorisait ni l’originalité ni l’épanouissement personnel.


Créer le monde de demain
Les différentes révolutions sociales, industrielles et économiques ont chamboulé ce fonctionnement ancestral. De nos jours, les femmes travaillent et partagent les mêmes activités que les hommes. Les repères transmis par les pères et les mères en ont été totalement transformés. Cependant, les caractéristiques fondamentales du masculin et du féminin restent inchangées. Mais leur place et leur importance ont évolué.   Le masculin reste unificateur et rassembleur sur le plan social. Et grâce à son goût pour structurer et hiérarchiser, poussé par son besoin de se poser des objectifs et des buts, il organise toujours ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*