BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Les précurseurs du changement

article

Une révolution silencieuse par Yves Michel

Cela fait désormais 10 ans que le concept de « Créatifs Culturels » est apparuen France ; l’occasion pour Yves Michel, de faire un point sur la situation.

Par Yves Michel


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°66
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Quand on assemble les pièces d’un puzzle, au début, on tâtonne, puis apparaissent peu à peu des agrégats de plus en plus gros et d’un seul coup, on voit une image globale, qui va nous servir, ensuite, à mettre en place les autres pièces. C’est un peu ce qui se passe avec l’enquête qui a vu émerger les Créatifs Culturels en France. Ça prend du temps.

Ce que l’on a vu depuis plusieurs décennies : le mouvement hippy, les luttes féministes, celles pour les droits civiques, la prise de conscience écologique, le Larzac, les manifestations lors du Sommet de Seattle, etc., a préparé un changement de paradigme. Et les Créatifs Culturels, avec leurs préoccupations communes, sont la preuve que la démarche prend de la maturité. Ils sont la pointe émergée de l’iceberg et mettent en évidence le fait que de plus en plus de personnes ne croient plus que le matérialisme consumériste puisse les rendre heureux. Nous passons d’un paradigme matérialiste, pillard, à un nouveau paradigme avec de nouvelles valeurs.

Personnellement, quand j’ai eu connaissance des résultats de cette étude dans un magazine québécois, j’ai frémi de joie : enfin une recherche faisait apparaître, en les regroupant dans une même famille, des aspects que je portais en moi et de manière un peu sectorisée jusque-là. C’était enthousiasmant, très « soulageant » de ne plus me sentir seul, et, de plus, extrêmement validant, car cela me confortait dans mes engagements et mes valeurs. L’impact de cette étude est donc, entre autres, de nous toucher au niveau sensible, de provoquer ce « frémissement », de nourrir notre espoir !

Ainsi, à côté des nombreux arguments rationnels qui nous interpellent et nous pousseraient au changement, il y a cet espace en nous du domaine du sensible, de l’émotionnel, qui peut se révéler tout aussi bien un immense levier qu’un poids insurmontable. A ce niveau, il convient d’être inspirant, de jouer d’humour, et surtout de ne pas faire peur. C’est un équilibre délicat à trouver de faire prendre conscience des dangers réels qui nous guettent sans générer de la peur !

Une prise de conscience limitée
L’enquête en France a suscité un grand intérêt et a obtenu une bonne couverture de presse : des dizaines d’articles, y compris dans les grands médias écrits et radio, et sur de nombreux blogs. Et ça continue en 2012. Les consultants en entreprise s’en sont fait une référence ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*