BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Michel Abdeslam Raji

article

« Du souffle est née la respiration. »

Danseur, chorégraphe, Michel Raji a créé sa voie : la chorésophie, au croisement de ses racines soufies et de son cheminement personnel. Isabelle Martinez trace ici le portrait poétique d’un homme animé par le souffle et le tournoiement.

Par Isabelle Martinez , Michel Raji


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°52
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Nafas - Au départ le souffle, la respiration, un corps.            
Abdeslam Raji

Michel Raji, de son vrai nom Abdeslam (signifiant le « serviteur de la paix » Raji (se traduisant par « l’espérant »), est né à Casablanca et vit en France depuis l’âge de douze ans. Ses déplacements géographiques dessineront au fur et à mesure une cartographie intérieure dans laquelle chaque pas marque une avancée initiatique vers l’universalité : Abdeslam se traduit par « serviteur de la paix ». Ce prénom m'a été donné par ma grand-mère maternelle. Michel est un prénom que je me suis donné après mon voyage au Mont Saint-Michel dans les années soixante-dix. Il est certain que ce prénom initiatique m'a permis de traverser bien des mouvements humains. Et puis il y a RAJI qui se traduit par l'espérant ou celui qui espère ou qui est dans l'espérance… Danseur et chorégraphe au départ, formé en danse classique et contemporaine, il fonde en 1985 sa propre voie qu’il nomme « chorésophie », passage du physique à la métaphysique. Explorant l’essence d’une danse, son travail de recherche finira par s’ancrer dans un souffle vital qu’il va chercher à explorer sous toutes ses formes. L’art de Michel Raji mêle le son rythmé de l’inspir et de l’expir à la métamorphose d’un corps se laissant transe-former : Ce travail du souffle est danse, une danse du souffle qui me fait tourner, chuter, relever, parler, chanter. Je peux jouer avec… Les personnes s’animent, l’âme s’anime. Une âme en sommeil ne sert à rien. Il faut l’éveiller par un souffle comme on souffle sur une braise. Ce souffle, appelé Nafas dans la langue arabe littéraire, est décrit par l’artiste comme le souffle de tous les souffles : Du souffle est née la respiration. Une respiration circulaire, s’harmonisant, se transmutant, se reliant, puis se spiralant. Cette spirale profondément enracinée dans son centre se fait parfois chant ou silence dans une respiration, interne, tissulaire, cellulaire à peine perceptible, mais dont la présence ritualise l’essence d’un sacré : Le chemin de ma vie est une exploration multiple de la danse, de mon être en danse. Une quête artistique où l’acte de danser, devenant voie de connaissance, bascule au-delà de la simple représentation chorégraphique. Là où, imperceptiblement, se ritualise le geste d’une chorésophie, de corps et de l’esprit.

De la chorégraphie à la chorésophie
Je me ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*