BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Heureusement.orgINREES TVGRETT

habillez-vous generation tao


» retour

Sarina Stone

article

« Equilibrer mes émotions, c’est un voyage sans fin. »

De passage en France, Sarina Stone nous a accordé un entretien. Elle nous partage sa découverte du Tao, nous évoque sa pratique, son enseignement du Chi Nei Tsang et son expérience auprès des femmes.

Par Sarina Stone


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°57
Extrait du dossier : FEMMES DU TAO : L'ESSENCE DU FÉMININ
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Sarina, comment votre amour du Tao et de l’énergie est-il né ?
Sarina Stone : Quand j’avais 25 ans, je dirigeais une troupe de théâtre aux Etats-Unis. Le directeur artistique avait apporté un livre et une cassette sur le sourire intérieur et les six sons de guérison de Mantak Chia. La troupe a commencé à appliquer ces principes taoïstes, notamment par le massage. Pour ma part, j’avais des problèmes de dos récurrents. L’exercice consistait à visualiser un sourire dans ma colonne pendant le massage et que mes muscles se détendaient. En huit mois, ma colonne s’est ajustée à 90 %. Je suis tombée amoureuse de ces techniques et je suis partie pour New-York rencontrer Mantak Chia. Le stage fut très intense. J’ai demandé à Mantak Chia comment il réussissait à transmettre une telle énergie. Il m’a répondu qu’il était devenu enseignant et qu’il devait pratiquer tous les jours pour assurer son travail. Je me suis donc formée pour devenir enseignante.

GTao : Vous pratiquez donc tous les jours ?S. S. : Pendant ma formation, et cela pendant des années, j’ai pratiqué chaque jour, plusieurs heures… Mais c’est parce que je n’apprends pas très vite (rires). Aujourd’hui, je continue à pratiquer tous les jours, mais peu. La connexion est rapide. Dans le sens aussi où j’utilise les techniques lorsque je sens quand j’en ai besoin. Si par exemple je mange trop de fromages et de pain français (rires), je connais une technique qui va me permettre de corriger l’excès. De la même façon, si je dois rester douze heures dans un avion, il existe aussi une pratique adaptée pour que mon dos ne souffre pas trop. Je crois que l’on pratique beaucoup au départ pour pouvoir laisser toutes ces techniques de côté le moment venu. On pratique pour pouvoir provoquer le changement, et quand le changement est réa-lisé, qu’il est acquis, on passe à autre chose.

GTao : C’est quoi pour vous le Qi Gong ?
S. S. : Toutes les pratiques énergétiques sont des Qi Gong : le Chi Nei Tsang (1), les techniques pour l’équilibre hormonal, quand j’aime mon compagnon…

GTao : Comment vos sensations ont-elles évolué au cours du temps ?
S. S. : Pour répondre à votre question, je dois vous dire que je reviens de loin… Dans les années 80, je faisais partie du star-system à Hollywood : je buvais, je fumais… Et c’est dans cet ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*