BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

L’aventure pédagogique

article

Un questionnement en évolution constante par Marie Delaneau

Marie Delaneau nous partage son cheminement pédagogique et sa vision pour l’avenir. Une aventure toujours d’actualité !

Par Marie Delaneau


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°70
Extrait du dossier : QUELLE ECOLE POUR NOS ENFANTS ? - De l'éducation à la transmission.
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif


Longtemps j’ai cru que je n’avais pas choisi d’être institutrice. Après deux années passées en faculté de maths-physique, je sentais le manque de poésie, de musique, d’éducation physique, de textes littéraires. Comme une part de moi-même que je laissais sans nourriture.


Je serai institutrice !

Alors je me suis tournée vers le métier d’institutrice. Après trois années de formation à l’Ecole Normale, j’ai choisi d’aller là où je ne connaissais pas : à savoir l’enseignement spécialisé auprès d’adolescents en grande difficulté scolaire. Et j’y ai trouvé (à l’époque) une grande liberté pédagogique. La première année, je me suis inspirée de ce que j’avais expérimenté lors de mon année de remplacements en écoles maternelles : tout au long de la journée, des changements de rythmes, de configurations d’apprentissage, de supports. Dans cet espace, j’ai trouvé le plaisir et l’intérêt d’enseigner toutes les matières, intérêt partagé par les élèves. Par exemple, un grand adolescent qui sait à peine déchiffrer en lecture acceptera d’autant mieux le regard, le soutien, les conseils de l’enseignante qui l’a vu souverain sur le terrain de foot ou en dessin géométrique. Mais ce n’était pas suffisant. C’est alors que j’ai découvert la pédagogie Freinet, puis dans la foulée, la pédagogie institutionnelle à laquelle je me suis formée. Et ce goût pour la pédagogie en général et la pédagogie institutionnelle en particulier ne m’a plus quittée. J’ai suivi un cursus en tant que stagiaire puis en tant que responsable dans les stages. Je me suis inscrite dans différentes EPI(1), notamment d’écriture monographique. Et je n’ai cessé de cheminer car les élèves, surtout ceux qui sont en difficulté scolaire, nous permettent de nous questionner et d’avancer dans nos pratiques pédagogiques.


La pédagogie ! Quelle pédagogie ?

J’ai découvert de grands adolescents meurtris par l’échec scolaire, avec leurs incapacités
à apprendre, à comprendre, à assimiler.
Mais pour autant, des ados comme les autres avec ce corps qui se transforme, des désirs qui les dépassent, des sautes d’humeur, des sensibilités et des sentiments qui les submergent. Et puis la violence. Le tout, tout de suite. Le goût d’être hors la loi, de défier la règle, de côtoyer la limite et de provoquer ou d’agresser l’autre, l’adulte parfois. Alors pourquoi la pédagogie institutionnelle ? Pour permettre à l’enfant/ l’adolescent de se structurer, de s’inscrire dans sa parole, de retrouver le désir de l’allant-devenant(2) en construisant le ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*