BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

La géobiologie

article

Lieux, traditions et rencontres

Depuis l’aube des temps, l'Homme a vécu ou cherché à vivre en harmonie avec la nature.

Par Patrick Mercier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°14
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Il vous est peut-être arrivé un jour d'entrer dans une ancienne église, pour visiter, prier, répondre à un appel inconscient. Et là, ému, vous avez découvert une ambiance, une impression, une sensation évidente de bien-être, de calme et de paix… Il vous est peut-être arrivé un jour de connaître des maux de tête, une fatigue permanente, le stress… une liste bien longue de petits problèmes de santé qui empoisonnent la vie ou entament le moral. Souvent rien de bien grave mais franchement énervant et répétitif. Puis, suite à un déménagement, un départ en vacances, quelques jours en famille ou avec des amis, ces petits désagréments disparaissaient comme par enchantement. Depuis fort longtemps, des recherches sont entreprises pour reconnaître l'influence du lieu et de l'habitat sur le comportement, la santé ou la rentabilité professionnelle de l'être humain. On étudie s'il est préférable de dormir la tête au Nord, d'habiter une maison rectangulaire ou en “L”, d'utiliser telle couleur pour la chambre ou telle autre pour le salon, de savoir si une nappe d'eau souterraine passe sous l'habitat ou si une ligne à haute tension peut perturber l'harmonie du lieu. Dès le XIe siècle, l'extraordinaire précision des moines bâtisseurs, et avant eux des constructeurs grecs, phéniciens et égyptiens, a permis de mettre en évidence le lien étroit entre les mondes visible et invisible… d’anciennes constructions, des ouvrages d'art, grâce auxquels il nous est encore possible de nous régénérer, nous ressourcer, travailler et prier. Les bâtisseurs d'un autre âge savaient reconnaître les énergies de la Terre et du Ciel par l'utilisation correcte de la science des énergies cosmotelluriques. Ils savaient mettre l'Homme en résonance avec le Cosmos, le microcosme avec le macrocosme, et permettre à celui qui était libre de cœur, d'accéder, selon son niveau de conscience, au feu ineffable et merveilleux des énergies divines. En fait, ils tenaient compte du monde du vivant, de tous les paramètres de vie et reconnaissaient le lieu avant de construire. S'appuyant sur les règnes minéral, végétal, animal et humain, les bâtisseurs s’inspiraient de notre Mère Nature pour bâtir (fig. 1,2) et réalisaient des édifices selon une “harmonie métrie” qui donnait à la forme du bâtiment le souffle de vie bienfaisant (fig. 3). Ces connaissances du passé ne sont pas perdues. En ce début du XXIe siècle, “bâtir sain” n'est pas une gageure. Certes, les matériaux ont changé, les structures architecturales ont évolué, la technologie aussi, mais la ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*