BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Wutao School

habillez-vous generation tao


» retour

Bruce Lee : La voie inachevée

article



Bruce Lee disparaîtra prématurément à près de trente-trois ans en laissant derrière lui, des films, et un style : le Tao of Jeet Kune Do, une création entre arts martiaux et philosophie. Comment parachever son œuvre spirituelle ?

Par Manikoth Vongmany


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°1 : Kung Fu, Taï Ji Quan & Qi Gong
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Moi, Bruce Lee, je me présente comme un homme n’ayant jamais accepté de suivre ces formules exhibées par les propagandistes de la peur. Aussi, quelle que soit la couleur de votre peau : noire, blanche, rouge ou bleue, j’ai le loisir de revendiquer mon amitié avec vous sans barrière d’aucune sorte.
Bruce Lee, à propos du racisme.

Entre arts martiaux et philosophie
Le "Tao of Jeet Kune Do", la voie créée par Bruce Lee (1940-1973), a généralement été amputé de sa dimension philosophique pour n’apparaître qu’essentiellement martiale. Le "Petit Dragon", dont la vie a été un combat perpétuel, n’a cessé de consacrer ses efforts à la création d’un monde culturel où il pourrait se reconnaître, un monde où les peuples de tous horizons puissent s’échanger et se rencontrer fraternellement dans leurs différences. Ce monde, Bruce l’a créé dans le domaine des arts martiaux, où il a puisé ses racines et où son envie de s’ouvrir au monde va le pousser à innover et à remettre en question les traditions chinoises, jusqu’à épouser Linda, une Américaine d’origine anglo-suédoise.

L’aphorisme, le style de la spontanéité
A l’image du philosophe Nietzsche (1844-1900) qui écrivait des aphorismes en raison d’une santé ne lui permettant pas d’écrire longtemps, Bruce Lee, par son impatience et son côté pratiquant, aimait à utiliser ce style direct et concis. A la différence de la longue dissertation, l’aphorisme est une maxime courte qui correspond à une spontanéité et à un ressenti du moment, il ne dit pas tout, il suggère des pistes de recherche dans la conscience et le cœur du lecteur. Ce style philosophique, quand il est bien employé, ressemble à un jaillissement de vérité. Le paradoxe de l’aphorisme est qu’il part d’une subjectivité, celle de l’auteur, pour éveiller celle du lecteur à une vérité. La vérité philosophique s’appuie donc sur le "feeling" entre deux subjectivités, une vérité intersubjective. L’aphorisme se rapproche aussi du "haïku zen" si ce n’est que sauf que ce dernier comporte souvent un message énigmatique à dépasser pour que le disciple élargisse son champ de conscience du type : Quel est le son du claquement d’une seule main ? Les aphorismes sont à l’image du style de Bruce Lee : direct et spontané, sans fioritures, "des pensées percutantes" comme l’intitulé de son livre*. Comme toute vérité spontanée, des aphorismes écrits par le même auteur peuvent se contredire car ils suivent l’évolution mouvante de ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*