BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

La voie du parfum

article

L’essence du masculin

S’éveiller au sensible en éveillant notre odorat ? Une voie prônée depuis l’antiquité remise au goût du jour.

Par Chantal Dufag


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°68
Extrait du dossier : LES VOIES DU MASCULIN
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif


La voie du parfum… La voix du parfum !

S’entend par parfum la notion d’odeur, de fragrance, d’effluve transportées dans les airs et atteignant le cerveau pour être perçues. En cheminant ainsi, se pourrait-il que le parfum nous mène quelque part ? En s’exprimant ainsi, se pourrait-il que le parfum nous dise quelque chose ? Que se passe-t-il lorsque l’on sent ?
La voie du parfum
Les Egyptiens de l’Egypte antique nous l’enseignent ainsi : « Le parfum est une voie empruntée pour voyager de l’état de néophyte à celui d’initié. » D’ailleurs le parfum restait l’apanage des prêtres initiés et des demi-dieux que sont les pharaons. Ce privilège existait bien après leur règne. Les parfums préservaient le corps du défunt et participaient à la conservation de son âme. Ainsi, des traces de fruits du Myrte furent attestées dans le tombeau de Toutankhamon. Les Hittites quant à eux utilisaient le cèdre (Cedrus) en fumigation pour tracer des chemins par lesquels les divinités disparues pouvaient revenir occuper leurs lieux de culte. La Myrrhe (Commiphora myrrha) élevait les prières vers le ciel.


La voix du parfum

L’origine du mot parfum viendrait du latin profumare ou per fumare qui signifie « à travers la fumée. » Une origine en rapport avec la fumigation de matières odorantes dans l’antiquité (aromates, bois, résine, etc.) qui dégageait leurs odeurs en brûlant. Dans la Grèce antique, la Pythie de Delphes inspirée par les exhalaisons venues du sol rendait les oracles. Plus récemment, Jean-Jacques Rousseau écrivait que « l’olfaction est le sens de l’imagination ».
L’imagination… En latin, imaginatio qui signifie image, vision. En jouant avec les mots, cela peut devenir : « Le sens qui met en image une histoire. » L’odeur nous raconterait-elle ainsi une histoire ? Le parfum est une histoire que chacun fait sienne. Elle nous rappelle que nous avons tous un nez et que nous sentons chacun différemment. Ces différences sont liées à ce qui fait notre richesse : notre culture, nos habitudes, notre histoire. C’est ce message personnel, ce lien ténu, intime et fort avec les fragrances que nous pouvons explorer. Sentir est un véritable plaisir. Un plaisir que l’on peut partager. Danser avec l’évanescent, ressentir les émotions dans son être et les nommer. Voyager de l’immatériel au matériel pour trouver du sens. C’est grâce au procédé de la photosynthèse que les plantes nous offrent, via leur métabolisme secondaire, des essences. Ces molécules, véritables ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*