BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Entretien avec Marion Kaplan

article

Bien se nourrir, c'est du bon sens !

Ancienne élève de la célèbre Catherine Kousmine, Marion Kaplan nous invite à réapprendre à écouter nos besoins alimentaires et notre corps avec bon sens pour faire de notre alimentation une source de vie et de santé.

Par Marion Kaplan


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°69
Extrait du dossier : VERS UNE NUTRITION CONSCIENTE
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif


GTao : Marion, vous avez publié récemment un livre intitulé « Nutrition consciente »*. Qu’entendez-vous par cette expression ?

Marion Kaplan: beaucoup de personnes mangent par habitude : le matin parce qu’on nous a dit de manger le matin, avant d’aller au cinéma parce qu’on a peur d’avoir faim, etc. Tous ces comportements indiquent un manque de conscience par rapport à notre corps et à ses besoins. A travers ce livre, j’ai voulu comprendre nos gestuelles alimentaires (pourquoi par exemple certaines personnes salent systématiquement leurs plats sans y avoir goûté). Je me suis aussi intéressée à nos stress psychologiques, nos conflits, qui entraînent un surstress ; l’alimentation étant un espace où l’on peut se faire plaisir, il devient un endroit de compensation. Ainsi, si l’on en veut à notre père, à notre mère ou à notre boss, nous allons plutôt manger du chocolat que des épinards ! « La nutrition consciente » a donc été écrit pour permettre à chacun de comprendre mieux ce qu’impliquent notre alimentation et notre nutrition. J’aborde aussi la question de l’air que nous respirons, car la respiration fait partie de la nutrition. Bien sûr, les personnes proches de leur corps ont conscience de tous ces éléments.


GTao : avec les scandales alimentaires récents, l’alimentation est devenue un sujet anxiogène. Comment faire pour ne pas céder à cette panique ambiante ?

M. K. : les « scandales alimentaires » concernent en réalité l’industrie alimentaire et non les aliments eux-mêmes. A partir du moment où vous achetez votre nourriture sur des marchés, que vous mangez « local », que vous allez chez un bon boucher qui peut vous apporter une traçabilité, vous n’êtes pas concernés par ces scandales. Les scandales concernent les plats industriels préparés.
Or, nous avons fait en sorte que les industriels cuisinent à notre place, c’est une grave erreur ! S’acheter un plat mis au congélateur puis réchauffé au four micro-ondes, il n’y a pas pire pour notre santé ! A nous donc de redevenir cuisiniers ! C’est pour cette raison que j’ai conçu un « vitaliseur »**. Avec cet ustensile, la cuisine vapeur devient facile et rapide.


GTao : comment se repérer parmi les différents courants et régimes alimentaires parfois contradictoires qui sont pratiqués ?

M. K. : les régimes ont toujours existé et ils existeront toujours. Ils rompent nos habitudes alimentaires et nous poussent ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*