BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Médecine traditionnelle chinoise

article

Une éco-médecine d’avenir

La médecine traditionnelle chinoise est une médecine peu coûteuse, respectueuse de l’être humain et de l’environnement. Toutes ses facettes en font une médecine d’avenir, une éco-médecine.

Par Josette Chapelet


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°69
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif


C’est en 2005, à la Faculté de Pharmacie de Paris, lors d’un Colloque réunissant les tenants de diverses médecines dites
« alternatives » que le terme d’éco-médecine a vu le jour. Pour la plupart issues de traditions millénaires, respectueuses de l’individu et de son environnement, proposant des traitements naturels, les éco-médecines répondent à la définition de la santé proposée par l’OMS : « état de complet bien-être physique, mental et social, ne consistant pas seulement en l’absence de maladie ou d’infirmité. »

Elles ont en commun les points suivants :

 - Considérer le patient dans sa globalité physique et émotionnelle, en relation avec son environnement, tant naturel que social.

 - Renforcer la santé et prévenir la maladie autant que la soigner.

 - Intégrer le concept d’énergie vitale, donc de rééquilibrage énergétique.

 - Proposer des traitements naturels répondant au principe d’Hippocrate : « primum non nocere », soit « ne pas nuire, ni au patient ni à son environnement ».

  - Enfin, être peu coûteuses.

La MTC, une éco-médecine remarquable

Puisant dans une tradition ancestrale, mais très adaptée au monde moderne, la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) remplit parfaitement les différents critères définissant les éco-médecines. La MTC a en effet placé l’Homme entre le Ciel et la Terre. Il reçoit à la fois les énergies du Ciel Yang (influence du cosmos, des climats, etc.) et de la Terre Yin (influence de l’environnement, alimentation tirée de la terre, des courants cosmo-telluriques, etc.). D’une patiente observation de la nature ont ainsi découlé les théories fondatrices de la MTC : la théorie du Yin-Yang et celle des Cinq Mouvements. Considérant l’homme comme un microcosme dans le macrocosme, la MTC s’est attachée à rechercher les similitudes entre le corps humain et son environnement naturel. Ainsi l’homme peut être vu comme un paysage, avec ses montagnes, ses vallées, ses cours d’eau, sa végétation, ses courants souterrains, les circuits qu’emprunte le vent pour circuler. Il a ses périodes ensoleillées ou pluvieuses, ses périodes ou ses régions enclines à la sécheresse ou à l’humidité, au froid ou à la chaleur. Il a également ses propres orages et ses tempêtes, ses ouragans et ses tsunamis dévastateurs.

L’homme, un univers à part entière

Intimement lié à son environnement et soumis à ses influences, l’homme est donc considéré comme un univers à part entière, chaque partie inter-réagissant avec les autres. Impossible donc de s’attacher à un symptôme dans ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*