BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Wutao School

habillez-vous generation tao


» retour

J’ai découvert le Systema,

article

et j’ai accepté le combat.

Bien décidée à oser l’affrontement plutôt que de le fuir, Céline Laly nous fait découvrir le Systema.

Par Céline Laly


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°64
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

« Céline, tu es là pour combattre. Nous sommes ici dans un cours d'art martial », me reprend Stéphane, en me redirigeant face à mon partenaire… Je m'étais retrouvée dos à lui, sans savoir comment. La combativité est tellement absente de ma construction caractérielle que mon corps fuit le combat tout seul. J'ai besoin de me concentrer en permanence pour faire face, me rappeler qui attaque et qui répond. Et si je lâche, mon corps prend la fuite.
« Euh… Qui attaque déjà ?
− C'est toi.
− Mais, j'attaquais déjà tout à l'heure !
− Non, tu te défendais ! C'est normal que tu te défendes quand on t'attaque, tu sais ? », analyse-t-il, presque amusé de ma réticence au combat.
Dans ma vie quotidienne, je fais partie de ces gens qui « ne savent pas dire non », et se font marcher sur les pieds… en disant presque merci à leur agresseur, pas toujours mal intentionné par ailleurs. J'ai passé des années à me dire « Impose-toi ! »... face à tel collègue, ou pire, tel supérieur hiérarchique… Mais rien n'y fait, le « naturel » reprend le pli sans cesse. Alors, si ça ne marche pas avec la tête, peut-être que le corps pourra m'aider.
Tandis que je fonçais droit me former à la communication non-violente, forte du travail de connaissance de soi, j'ai écouté Pol Charoy. N'était-ce pas là une fuite en avant de ce qui me terrasse le plus : le conflit ? Comment aborder sereinement et honnêtement la non-violence si je ne suis pas allée visiter ce qui me fait peur dans la confrontation ? « Les chocs font partie de la vie », nous répète Stéphane, instructeur de Systema, dans la salle toute de bois vêtue du centre Tao Yoga à Lyon. « Et ils ne nous préviennent pas avant d'arriver. La mort, une facture… une météorite qui percute la surface de la Terre… Tout ça, c'est neutre. Il n'y a pas de violence ». La violence est alors dans la réception elle-même, dans nos corps déjà traumatisés, dans nos histoires personnelles.
Une des affirmations puissantes du Systema, c'est la liberté. Pas des techniques de combat, mais un corps préparé pour l'imprévu. Cela signifie d'abord un esprit serein. La palette des outils pédagogiques et leurs variations sont particulièrement étendues pour un art où l'improvisation règne en maître. Par exemple, chaque cours de Systema comprend une partie de « relaxation » (musclée, ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*