BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Wutao School

habillez-vous generation tao


» retour

Tout est Mouvement

article

L’esprit précède le geste

Deux approches du mouvement : l’une venue d’Occident et l’autre d’Extrême-Orient. D’un côté, une approche raisonnée pour ne pas dire cartésienne. De l’autre, une approche poétique où le mouvement signifie la vie.

Par Jean Motte


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°42
Extrait du dossier : De la calligraphie du geste à l’écriture martiale
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Que signifie la notion de « Mouvement » ? Et que peut-elle apporter à l’Homme ? D’un côté l’approche occidentale et de l’autre l’Extrême-Orient.

Une approche raisonnée
La première correspond à notre culture occidentale puisqu’il s’agit de la définition du Petit Larousse : « Déplacement, changement de position d’un corps dans l’espace ». L’aridité de la définition nous fait entendre que le mouvement est le résultat d’un déplacement d’un corps par rapport à un autre. Tout en nous proposant cette définition, le Petit Larousse ne résout en rien la question fondamentale : qui est à l'origine du déplacement ? Si nous tentons de dire que le mouvement est le résultat d’un déplacement, pouvons-nous dire que le déplacement est le résultat d’un mouvement ? Oui, sans aucun doute. Voilà en quelques mots le départ de la philosophie. Car, si le dictionnaire donne une définition, c’est pour apprendre sa signification et non pour la comprendre. Nous sommes à l’orée de l’acceptation passive d’une définition, et d’une réflexion profonde sur la nature fondamentale de l’homme et de son existence. C’est en être raisonné que j’appréhende la notion de mouvement.

Une approche poétique
L’Extrême-Orient et particulièrement les Chinois ont une approche plus poétique de la définition du mouvement. Elle laisse l’imaginaire s’infiltrer dans notre esprit. Et parfois il faut que cet imaginaire soit à la limite de la méditation pour enfin comprendre la signification profonde d’un mot. Prenons trois exemples de mouvements qui nous emmènent dans les espaces magiques de l’image.

Dong, l’esprit précède le geste
Le premier est le caractère Dong, qui signifie « mise en mouvement ». Formé de deux idéogrammes, celui de gauche signifiant la notion de « mystère » et celui de droite la « force ». Ainsi le mouvement devient une force mystérieuse. Ce mystère nous rattache ipso facto à celui du ciel, représentation ontologique du mystère de nos origines. Le ciel est au-dessus de nos têtes, il est un « être sans fin et éternel ». Le ciel est l’origine du mouvement. Mais qu’est le ciel dans cette configuration ? Le ciel est rond comme la tête. Ainsi préfigure-t-il l’esprit. Le caractère Dong nous donne à comprendre que l’esprit précède le geste.

Chao, le mouvement alterné
Le deuxième caractère, Chao, représente le mouvement alterné. Il est composé de trois clés lues de gauche à droite : « l’eau » puis un caractère signifiant ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*