BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Wutao School

habillez-vous generation tao


» retour

Le Massage Ayurvédique des Kalaris

article



Le massage indien fait partie intégrante de la médecine ayurvédique, autrement dit des sciences védiques inscrites dans les Védas (vieux de plus de trois mille ans).

Par Cécile Gordon


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°21
Extrait du dossier : Spécial Massages
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le massage indien fait partie intégrante de la médecine ayurvédique, autrement dit des sciences védiques inscrites dans les Védas (vieux de plus de trois mille ans). Ils sont pratiqués à travers toute l’Inde pour entretenir le corps, soigner, notamment avec des huiles adaptées, et préparer le corps à d’autres traitements.
Les massages ayurvédiques font également du kalarippayat, les arts martiaux indiens originaires du Kerala, au sud-ouest de l’Inde. Ils s’utilisent dans les kalaris (espaces d’entraînement du kalarippayat) et leurs dispensaires.
Ce sont des massages enveloppants, tonifiants, quoique relaxants, qui ont pour finalité de rééquilibrer le corps dans toute sa structure. Ils stimulent ou régulent l’énergie le long des nadis (équivalents des "méridiens" chinois), drainent la lymphe, détendent le muscle en profondeur, agissent sur les articulations et les ligaments, relaxent et tonifient. Leurs applications :
- pour préserver une bonne santé et aider à la longévité ;
- en préparation pour les traitements médicaux ayurvédiques (arthrose, scolyose, hémiplégie, etc.) ;
- pour les pratiquants de kalarippayat afin d’accroître leur potentiel athlétique.

Une technique très rigoureuse
L’association des massages aux arts martiaux rend sa pratique très minutieuse et très précise :
- Le nombre de passages sur le corps est compté : 7 séries complètes sur les différentes parties du corps. Ce chiffre va en s’accroissant au fil des jours, puis en diminuant, et ceci pour rééquilibrer les énergies dans le corps.
- Les centrages (pressions sur des centres énergétiques qui visent à ouvrir et à relâcher toutes les zones du corps) sont précis. On utilise à cet effet des mouvements en forme de 8 ou de triangle (pour recentrer les énergies), en tenant compte des polarités.
- Les pressions suivent une direction précise, le trajet des "nadis" pour la circulation de l’énergie.
- La régularité des passages a son importance, ainsi que la fluidité du mouvement.
- La respiration permet la fluidité des passages et de s’harmoniser avec la personne massée.
- Le rythme : le temps de réalisation du massage doit être respecté : ni trop vite, ni trop lent. La série complète de passages doit être effectuée en 45 minutes.
Les massages se font au sol. Mains et pieds (le masseur se suspend à des cordes) sont utilisés pour masser selon la corpulence et la tonicité de la personne massée.

Les huiles
L’utilisation des huiles est un vecteur essentiel de la ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*