BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Wutao School

habillez-vous generation tao


» retour

Mythique Shaolin

article

carnet de voyage d'une jeune française au pays du Wushu

On peut gloser sur l’image devenue mercantile du mythique temple de Shaolin, mais Shaolin continue d’exercer son pouvoir de fascination sur les jeunes Occidentaux en quête d’un ailleurs corporel et spirituel. Carnet de voyage d’une jeune amoureuse de la c

Par Marie Bertaina


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°47
Nb de pages : 7

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

L’arrivée à Dengfeng City
26 août 2007. Me voilà arrivée à Dengfeng City, ou « Kung Fu City », ville au centre de laquelle se trouve le mythique temple de Shaolin, lieu de naissance du Kung Fu Wushu, et par extension de beaucoup d’arts martiaux.

L’école de Wushu
C’est par le « hasard » de relations que j’ai atterri dans cette petite école de Wushu. Je suis arrivée un dimanche. Les élèves se reposaient et faisaient leur lessive. Pour preuve sur cette photo, leurs uniformes rouges sèchant sur les balcons. On m’amène à ma chambre, assez vaste, mais sobre. Murs en ciment décrépis, une natte posée sur un meuble faisant figure de lit, un tabouret, une bassine pour se laver et deux bols pour les repas. Les vitres sont cassées, et pourtant je m’y sens tout de suite à l’aise. L’établissement n’a pas beaucoup d’argent et le mode de vie y est très rudimentaire. Il me faut juste deux nuits pour m’habituer à la dureté du lit, sans matelas ni ressort, dur comme le sol !

Une grande famille
Comme c’est le week-end, le soir, une grande toile est accrochée dans la cour. Les élèves se rassemblent en groupes, s’asseoient par terre et un film de Kung Fu est projeté. Les élèves s’appellent frères et sœurs et se sentent en famille. Pendant les entraînements, les professeurs sont stricts et sévères, mais après les cours, ils prennent les petits dans les bras, mangent et rient avec eux.
Chaque nouveau-venu est rapidement aidé par ses camarades et peut s’intégrer facilement. Plusieurs élèves sont là depuis plus de 10 ans. Ils ne veulent pas quitter l’école, car pour eux c’est leur famille. Ils espèrent pouvoir y enseigner un jour, comme c’est le cas pour certains. Le directeur est l’un des 18 disciples du temple de Shaolin reconnus il y a quelques années comme étant les plus puissants. Pour les plus âgés, une partie de la journée est consacrée à la répétition du spectacle en vue d’une tournée éventuelle.
Eventail, bâton, sabre, chaîne, Qi Gong, Taiji, tout y est, adapté aux exigences visuelles et esthétiques de la scène. Beaucoup sont
capables de se casser des bâtons ou des barres de fer sur la tête et de se planter des lances dans le corps. Ils me disent qu’ils ressentent bien quelque chose comme une douleur, mais ils passent au-delà. Ils ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*