BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

Wutao School

habillez-vous generation tao


» retour

Amplifier le Vivant

article

Le Wutao® dans les maisons de retraite

Vous connaissez tous la chanson de Jacques Brel, « les vieux ». Toute une génération d’anciens se retrouve aujourd’hui en fin de vie dans les maisons de retraite. Sandrine Toutard, professeur de Wutao, nous partage l’expérience de sa transmission… U

Par Sandrine Toutard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°57
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Ma première impression quand j’ai commencé la pratique du Wutao avec les personnes âgées a été une profonde surprise : j’avais devant moi, non pas un panel de seniors digne d’une publicité, mais réellement des personnes âgées, avec des corps de personnes âgées et pour beaucoup, puisque je travaille avec eux essentiellement dans des maisons de retraite, avec des pathologies de personnes âgées. Il n’était donc pas possible pour moi de faire « comme si » le mouvement allait de soi. Surtout que pour toute cette génération, je parle là des personnes qui ont entre 80 et 100 ans, la notion de bien-être, de se faire du bien, ou encore la notion d’art corporel, d’art énergétique et d’écoute de soi sont au mieux des idées inconnues, sinon inutiles, superflues et farfelues.

Question de génération…
Cette tranche d’âge est une génération de « durs à cuire » qui a traversé tellement de choses, physiquement et émotionnellement, que l’idée même de s’occuper de soi lui est étrangère. Certaines formes de corps sont « abîmées », non pas à cause de la vieillesse, mais en lien avec une croissance qui a connu des carences, notamment de malnutrition, conjuguées à un travail difficile et souvent dur. Les personnes âgées ont davantage eu l’habitude de vivre avec, de compenser à la place de chercher à soigner : c’est une manière de faire vraiment commune aux personnes que j’ai rencontrées ! J’ai vu aussi des corps qui n’ont absolument pas l’habitude de ne rien faire et pour lesquels le retrait de la société active a sans doute été douloureux, incompréhensible. 

Défroisser et amplifier
La qualité première du Wutao est que cet art corporel n’est pas exotique, pas au sens ou on entend ce mot, mais dans le sens où nous n’allons pas chercher ailleurs que dans le corps et de manière naturelle, une façon de bouger, de défroisser le corps et de le remettre en mouvement. En pratiquant assis (beaucoup de personnes étant contraintes à rester dans un fauteuil roulant ou médical), le déroulement d’une séance consiste à repérer des points de blocage énergétiques visibles, ainsi que des capacités de mouvements déjà existants et d’aller défroisser les premiers afin d’amplifier les seconds. Cette notion d’amplification du vivant, les personnes âgées y sont très sensibles et elles comprennent par expérience que la vie veut vivre et qu’elle passe, comme elle le peut, dans le corps. 

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*