BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Vatsu Shastra

article

Le feng shui sacré de l’Inde

Le «Vastu Shastra», cet art sacré de la beauté que pratiquent les sages indiens depuis des milliers d’années commence à peine à émerger en Europe et aux Etats-Unis ! Il est l’ancêtre du feng shui chinois, inspiré de l’observation de la nature et de ses lo

Par Alexandra Viragh


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°28
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le vastu shastra orchestre ses règles millénaires autour du mandala, du soleil Surya, des énergies divines…

En route vers l’Himalaya
L’aventure commença il y a deux ans en Himalaya. Bruno Colet et moi-même y avions été invités afin de réaliser le feng shui d’un hôpital charitable (le temple-hôpital Shambhala de Gurhdhore) dans la vallée de Kullu, non loin de Dharamsala. Ce voyage humanitaire nous a permis d’échanger avec des lamas tibétains, pandits, swâmis et sages de toute l’Inde sur un sujet devenu si essentiel aujourd’hui : l’harmonie de notre espace de vie, la maison.

Un art millénaire
Le vastu shastra est un art millénaire issu des Vedas (littéralement la «science shastra de l’architecture sacrée vastu» — à prononcer «wâstou chastra» —) qui aménage les énergies divines dans les temples et les habitations, afin d’y créer un environnement en harmonie avec l’univers. Il est l’équivalent indien du feng fhui chinois, avec ses spécificités spirituelles et culturelles indiennes. Les textes sacrés du Dharma hindou, les Vedas, commencèrent à définir les règles spirituelles de construction de temples il y a 3500 ans — les plus anciens à évoquer une architecture cosmique (in Mayamata, Manasara, Brhatsamhita, Matsya-purana, Agni-purana, Agamas, etc.) — tandis que la tradition orale du Vastu Shastra remonterait même à 6000 ans… Et pourtant, le Vastu est tombé dans l’oubli en Inde même, sa patrie, érodé par des siècles de colonialisme. Il y refleurit depuis les années quatre-vingt-dix seulement et est au programme de 80 universités. Il n’est pas étonnant donc que seuls quelques rares chercheurs férus de l’Inde en aient entendu parler et que les experts en soient aussi rares.

Les trois forces : sattva, rajas et tamas
L’Inde est un des berceaux où dorment les racines de notre civilisation occidentale. Splendeur et souffrance pourtant ; beauté et misère s’y côtoient dans une alchimie spirituelle vaste et nuancée. Inventeurs du zéro et des nombres décimaux, découvreurs de la rotondité de la Terre et de l’existence des atomes, créateurs de la médecine ayurvédique ; les hommes scientifiques de l’Inde ancienne réalisaient déjà des opérations de rhinoplastie… Comme en feng shui, un souffle céleste anime le monde et circule dans nos maisons. La force créatrice et divine du prâna ainsi pénètre les plus infimes particules de matière et leur donne une qualité propre, spirituelle, matérielle et humaine : soit yang, yin ou le tao équilibré pour le feng shui; soit ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*