BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Préparer le périnée

article

Les trois franchissements…

Le périnée est une région du corps très sollicitée pendant la grossesse et bien sûr l’accouchement. Le fœtus aura pendant cette phase à franchir trois étapes délicates.

Par Blandine Calais-Germain


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°5 : Naître aujourd’hui
Extrait du dossier : Préparer la naissance
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Lors de l'accouchement, le fœtus passe par trois franchissements successifs.

La traversée du col
Il doit d'abord traverser le col de l'utérus maternel, qui à la fois s'ouvre et amincit ses bords. Ceci en même temps que l'utérus se contracte pour le faire progresser à travers ce col. C'est un franchissement musculaire, comparable à un étirement comme on en pratique dans certains assouplissements. On peut s'y préparer en particulier en affinant sa façon de respirer pour accompagner cet étirement, ainsi qu'en ayant exploré à l'avance les positions corporelles dans lesquelles on se sent confortable pour bouger ou se détendre. Cela peut aider considérablement.

Le franchissement du petit bassin…
Il doit (en même temps et ensuite), cheminer à travers le bassin de la mère, en particulier à travers sa partie la plus basse, le petit bassin. Pour cela, la tête fœtale, de forme ovoïde, se faufile en tournant sur elle-même. Ce faisant, elle présente constamment son plus petit diamètre pour l'orienter vers les plus grands diamètres du bassin. En même temps, le bassin maternel, lui, connaît des mouvements entre ses os, qui basculent pour ouvrir par exemple le haut du bassin au début du franchissement, et le bas du bassin lors de l'étape finale dite d'expulsion. C'est un passage osseux et articulaire, possible en particulier grâce à la souplesse provisoire des ligaments due à la situation hormonale.
On peut s'y préparer en explorant et en développant dans les deux derniers mois de la grossesse la mobilisation du bassin par des mouvements spécifiques.

Et du périnée
Enfin, il doit franchir le périnée, c'est-à-dire le fond du bassin. Ce « fond » est formé à la fois d'une sorte de hamac musculaire, le plancher pelvien, doublé d'une épaisseur cutanée. Le tout est traversable car il y a dans le périnée féminin une forme de fente qui permet à la tête de passer. Ce dernier passage est à la fois musculaire et cutané. Là aussi, il sagit d'un étirement comparable à ce qui se pratique dans certains assouplissements, particulièrement intenses.
On peut s'y préparer en pratiquant pendant la grossesse une prise de conscience de la région du périnée, où l'on pratique à la fois un travail qui a pour but d'entretenir la trophicité* du muscle et sa souplesse.
Ces trois franchissements, on le voit, sont différents, et il est parfois important pour une femme d'avoir la connaissance de ces aspects ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*