BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L'écologie de l'espace théâtral

article

Tout est relation

Et si on regardait la scène comme un écosystème et vice-versa ?

Par Giovanni Fusetti


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°49
Extrait du dossier : L'ÉCOLOGIE CORPORELLE
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

J’ai eu la chance, avant de me dédier au théâtre et à ses variations, de suivre une formation universitaire en agriculture et en écologie. La vision écologique du monde a depuis ce temps continué à m’inspirer, et s’est métissée avec ma pratique artistique.

Un système d’interdépendance
Une simple définition de l’écologie pourrait être l’étude des interactions entre les organismes vivants. Son principal objet d’observation concerne les écosystèmes et les réseaux d’organismes vivants et non vivants qui sont entre eux interdépendants. Les règles de jeu d’un écosystème sont simples et universelles. Tout est en relation. Tout est relation. Mise à part la connaissance en détail de l’aspet biologique et biochimique des interactions, l’écologie nous rappelle la dynamique de l’énergie dans les systèmes vivants. L’énergie et les éléments circulent, la matière organique est transformée : pas de déchets, que de la transformation. Les excréments des uns sont la nourriture des autres. Tout pousse et se développe par étapes progressives, vers un équilibre dynamique capable de se maintenir dans le temps : le climax. La nature maximise la biodiversité, les économistes maximisent la production. Petit problème : la pollution et les déchets qui ne sont plus utilisables, les personnes qui ne sont plus intégrables, les pays qui vont à la dérive, les individus qui sont submergés par des drames qu’ils n’arrivent plus à transformer en évolution personnelle et… en fertilité du cœur et de l’âme.

Des êtres de relation
L’écologie ne s’intéresse pas aux organismes isolés mais en relation. Nous sommes des êtres vivants et en tant que tels, nous sommes des êtres de relation. Nous pourrions dire que nous sommes nos relations : je respire l’oxygène produit par les arbres, donc je suis l’arbre. Le poisson est l’eau de la mer, l’herbe est le sol, le sol est la pluie… Une vision simple et ancestrale. L’arbre est le sol, mais entre les deux, il y a la force mystérieuse qui fait que le système, tout en gardant l'équilibre et la durabilité, exprime des variations, des discontinuités, des mutations, de nouvelles façons de résoudre les problèmes d’adaptation. L’évolution est à l’œuvre. Je viens de mes ancêtres mais le nouveau est à l’œuvre en moi : alchimie de la conscience qui évolue. Nous sommes le devenir de nos relations…

La scène théâtrale : un écosystème
Ce sublime système d’interactions se retrouve dans notre corps. Depuis toujours, les humains ont vu dans ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*