BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Les grandes méthodes de Qi Gong dans la tradition chinoise

article



Au cours de la longue et riche histoire de la Chine, ce que l’on appelle aujourd’hui « Qi Gong » tient une place unique, au carrefour des traditions médicale, philosophique et martiale. Retour sur ces grandes traditions et la place occupée par le Qi Gong.

Par Dominique Casaÿs


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao spécial hors-série n°6 : Qi Gong, art de santé
Extrait du dossier : Le Qi Gong, c’est quoi ?
Nb de pages : 8

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

QI GONG ET TAOISME
Dès le 7e siècle avant notre ère, les connaissances transmises par le Yi Jing (Livre des transformations), le plus ancien ouvrage de la sagesse chinoise, donnent naissance à l’école de la « Petite circulation céleste ». Les huit trigrammes que décrit le Yi Jing représentent les étapes de base de toutes les transformations du Yin et du Yang. Dans la petite circulation céleste, on travaille plus spécialement le cycle du Yang et du Yin qui parcourt les méridiens du vaisseau gouverneur et du vaisseau conception. Les différents trigrammes sont le ciel, la terre, le tonnerre, la montagne, le vent, l’eau, le feu, le lac. Ils représentent, dans cette école, les étapes, les passages et les portes physiques et psychiques, touchant les plans de la réalité et du symbolique, que devra accomplir le pratiquant pour réaliser le cycle complet de la « petite circulation céleste ». Cette école qui est toujours pratiquée aujourd’hui, contient plusieurs niveaux. Une longue préparation et une progression rigoureuse conditionnent l’accès aux niveaux plus profonds.

L’école taoïste
L’école taoïste naît au 6e siècle avt J.-C. Lao Tseu, considéré comme son fondateur, Tchouang Tseu, puis Lie Tseu, délivrent l’essence du taoïsme. Le taoïsme n’est pas une religion, mais plutôt une « Voie » qui permet à l’homme d’accomplir sa destinée et de trouver l’harmonie, la nature et le ciel, quelle que soit sa condition. Cette philosophie relie l’homme au ciel, et lui montre le principe éternel et sous-jacent à tout ce qui existe. Elle lui apprend à libérer l’esprit des soucis et des affaires, ordonner l’énergie et suivre avec le corps la voie céleste. Le taoïsme enseigne ainsi des exercices pour purifier le corps, régulariser l’esprit et la respiration : Qui peut, par le calme, clarifier peu à peu ce qui est impur ? / Qui peut naître peu à peu au calme, et s’y maintenir toujours ? / Celui qui garde le TAO.*

La méditation sur le UN
Le taoïsme se développe au 2e siècle apr. J.-C. avec le Livre de la Paix Céleste (Tai Ping Jing) qui reprend l’héritage de Lao Tseu en l’adaptant selon les croyances de l’époque. Il annonce un aspect plus religieux des principes taoïstes. En ce qui concerne la pratique du Qi Gong, il enseigne les méthodes de « concentration sur le UN » (Shou Yi) et de méditation par la visualisation intérieure d’images (Chun Se). ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*