BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

Cultiver une hyper présence

article

« Dans l’état de globalité, je suis dans l’état d’universalité. »

Pour les créateurs du Wutao, l’idée de globalité ne peut être vécue que dans une certaine qualité de perception, magnifiquement véhiculée par la notion taoïste et primordiale du Yin-Yang. Ils nous parlent de cet « état », particulièrement incarné dans l’e

Par Imanou Risselard , Pol Charoy


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°53
Extrait du dossier : Yin-Yang, une vision dynamique et globale du monde
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Que signifie pour vous l’idée d’un « mouvement global » ?
Imanou Risselard : Lorsque dans mon cours je regarde une personne en mouvement, je la perçois dans sa globalité : émotionnelle, charnelle, physique, psychique. Et c’est aussi ce qu’elle va percevoir d’elle-même dans le mouvement quand elle le vit totalement. Le mouvement global touche à un état où la personne est au centre d’elle-même, comme étant l’œil d’un cyclone dans lequel elle a conscience de tout ce qui se passe à la périphérie. Le mouvement global serait cette capacité à bouger librement, totalement, simultanément. A ressentir que tout bouge. C’est l’expérience mystique de la pleine conscience qui me ramène dans l’instant. Les trois espaces : physique, émotionnel et psychique se fondent alors en un et l’on accède à un espace particulier. Quand je suis dans cet état de globalité, je suis dans l’état d’universalité. C’est de « l’hyper présence ».

Pol Charoy : Le mouvement global est une « dispersion concentrée ». C’est à la fois vaste et très présent. Dans cette dilatation centrée, il y a une attention et une présence à tous les phénomènes qui se manifestent à travers le mouvement. Cette perception est liée à l’organe sensoriel de l’ouïe qui a cette capacité à entendre tout — la dispersion —. Et c’est notre attention — la concentration — qui va nous permettre d’entendre.

GTao : Comment transmettre cet  « état » ?
I. R. : Quand j’enseigne, j’essaie de faire plonger les personnes dans cet hyper espace sensoriel de présence à elles-mêmes, parce que
l’hyper présence dévoile en chacun de nous l’intelligence innée enfouie au plus profond de nos cellules qui permet au mouvement d’être une voie d’éveil.

P. C. : La pédagogie d’Imanou est exigeante, mais elle borde et enveloppe ses élèves pour qu’ils plongent dans cet espace. Et les personnes plongent comme avec une confiance indéfectible en la « mère ». Elles acceptent de se dissoudre. Si elles n’étaient pas bordées, elles ne pourraient pas accepter de s’imprégner de cet espace si vaste. Imanou amène doucement les personnes à « disparaître » en laissant la place à ce mouvement ondulatoire et spiralé si essentiel dans la pratique du Wutao. Mais le mouvement n’est jamais enseigné par son contour — ce qui empêche de toucher l’état, le cœur du mouvement —. Pour que le mouvement soit ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*