BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Je suis mouvement

article

Editao

«Je pense, donc je suis ». A cette célèbre pensée nous préférons celle de « Je suis mouvement, donc je suis »… « Je moove, donc je vis ».

Par Pol Charoy , Imanou Risselard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°54
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

«Je pense, donc je suis ». A cette célèbre pensée nous préférons celle de « Je suis mouvement, donc je suis »… « Je moove, donc je vis ». La France, notre pays, est réputée pour être le royaume de la pensée critique. Réputation qui induit chez nos grands penseurs, comme chez nos hommes politiques, une capacité à produire des discours aux magnifiques envolées philosophiques et aux traits d’esprit, suscitant hélas trop souvent l’enthousiasme de la non-action.
Pourtant ne parle-t-on pas dans ce pays de Voltaire de « courant de pensée », et cette idée n’induit-t-elle pas le concept de mouvement ? Derrière cette expression se cache une connaissance intuitive, celle que l’une des énergies les plus subtiles de l’être humain, à savoir la « pensée », se comporte comme un fluide, comme une onde. Et, déroulant le fil de cette pensée, il nous semble qu’elle ressemble fortement à la notion taoïste d’énergie qu’est le Qi. Concept symbolisé par l’idée la plus enracinée dans la philosophie taoïste de l’aspect « immuable du changement » ; la seule chose qui soit stable dans ce bas-monde est donc bien le mouvement qui traverse la vie. Traversé par ce mouvement, « je suis mouvement, donc je suis ».
Ce simple adage un peu revisité recèle à lui tout seul la richesse d’une connaissance dont les Taoïstes s’abreuvent et dans laquelle ils puisent leurs observations « instinctivement ». Comme celle d’être et non celle d’avoir, c’est-à-dire de ne pas avoir un corps, mais d’être corps, de ne pas avoir un foie, des reins, un cœur ou une tête, etc. Mais d’être corps, foie, reins, cœur ou tête…
Pour nous, l’incarnation de cette idée passe par la nécessité d’intégrer que l’état de notre pensée est obligatoirement lié à la qualité et à l’état de ce foie, cette rate, ces reins, ce cœur ou cette tête. Et donc que ma pensée est aussi une émanation liée à l’état de ma corporalité tout entière et à sa sensibilité. C’est pourquoi, à notre sens, les « acting » de Qi Gong, de Yoga ou autres ne sont pas uniquement des exercices pour un simple renforcement de la santé, pour faire barrage aux agressions extérieures sous toutes ses formes, mais peut-être aussi et surtout, des pratiques visant à une augmentation de notre sensibilité au monde du subtil.
Voilà pourquoi nous insistons beaucoup sur le fait que ces pratiques ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*