BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

12 sages...

article

Pour préserver le patrimoine des arts martiaux

C’est fait ! La Fondation internationale pour la préservation des arts martiaux,
la FIPAM, est née ! Pour célébrer cet événement, nous avons voulu poser 3 questions à chacun des membres du Conseil des Sages*.

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°55
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

1. Que signifie pour vous la Voie (Tao, Do) dans les Arts Martiaux ?
2. Quelles sont pour vous les vertus des arts martiaux et que peuvent-ils
apporter aujourd’hui à la société ?
3. Quel est le sens pour vous de la fondation ?

GEORGES CHARLES
Pionnier du Wushu en France
1. C’est plus un cheminement qu’une voie. Or, le chemin vers le but importe plus que le but lui-même. Et le sommet demeure, heureusement, hors de portée. Zhuangzi dit : C’est en suivant le chemin que celui-ci est tracé. La juste mesure permet la pratique. Pratiquer c’est chercher à atteindre un résultat. Etre proche de ce résultat c’est se rapprocher du Tao. Il faut affirmer ce fait.
2. C’est l’efficace De ou Te. C’est le De de Daodejing. La pratique n’a pas à se justifier et son seul secret réside dans elle-même. Mais l’Art rend cette pratique plus efficace encore. Je préfère le terme chevaleresque à celui de martial. Je n’aime pas Mars.
3. Simplement la préservation d’un patrimoine historique, culturel, social et artistique. C’est ne plus négliger un héritage ni ses héritiers.

MICHEL MARTIN
Pionnier du Kyudo en France
1. La Voie de l'Arc a changé ma Vie ! Et pour préciser : le Kyudo — l'une des 18 disciplines pratiquée par les Samouraïs — est maintenant considéré comme le Ritsu Zen (pratique du Zen debout) par rapport au Zazen (le Zen assis). Rappelons que le Ch'an « inventé » par Bodhidharma, est la synthèse du Dhyâna (posture du Lotus) et des principes taoïstes. Il a également introduit, venant d'Inde, les premières formes de combat à « Main Nues ». 
2. Le Kyudo peut se définir comme la Voie du Vrai, du Bien et du Beau. L'application de ces principes fondamentaux ne s'arrête pas aux portes
du Dojo.
3. Préserver et faire connaître les différentes Voies de réalisation issues
des Arts de combat, en créant un lieu spécifique (Dojo) pour y accueillir les derniers Maîtres traditionnels existants.

CHRISTIAN TISSIER
Shihan Aïkido Aïkikai
1. Les valeurs véhiculées par la pratique sont ce que j’appelle
« les constantes de la Voie ». L’exercice en tant que recherche de l’idéal nous permet de mieux les comprendre : le respect de l’intégrité, la sienne et celle d’autrui, la pureté de pensées et d’actions, l’attitude juste au juste moment, la compassion, la droiture, le courage, la ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*