BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

L’huile d’Argan

article



Partons ensemble à la découverte de produits et de rituels primordiaux riches de sens et de bienfaits pour nos corps et nos esprits…

Par Arnaud-Mehdi Bussy


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°56
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

L’huile d'argan, en version culinaire, au parfum de noisette et d'amande si les amandons ont été grillés ou torréfiés, ou en cosmétique, dans sa version pressée à froid riche en acide gras essentiel et antioxydant, se décline aujourd'hui dans toutes sortes de formes plus ou moins sophistiquées, mais revenons à l'essentiel…

Que de bienfaits !
L'huile d'argan nous vient de l’arganier, déclaré Patrimoine Mondial par l'Unesco. Il ne veut pousser qu'au sud-ouest du Maroc et dans la région de Tindouf en Algérie. Du coup, il est en voie d'extinction. Sa fabrication est longue et fastidieuse : il faut d'abord ramasser les fruits tombés au pied de l’arbre, les faire sécher au soleil, puis les dépulper pour concasser le noyau et en tirer l'amandon qui sera ensuite torréfié, grillé ou pressé à froid après avoir été malaxé des heures par des mains expertes. Si l'huile d'argan, de par sa fabrication, est rare et précieuse, sa composition la rend aussi unique : on y trouve des omega-9 et des omega-6 ; de la vitamine E, puissant antioxydant associé à la vitamine C assurant la stabilité des structures cellulaires et freinant ainsi le vieillissement cutané (entre autre) ; du stérol qui est un parfait anti-cholestérol et aide notre corps à éliminer les cellules graisseuses ; des polyphénols, antioxydant indépendant qui commence à dévoiler ses capacités, à prévenir et traiter certains cancers, des maladies inflammatoires, cardio-vasculaires et neuro-dégénératives ; du squalène qui assure une imprégnation rapide des principes actifs.
L’huile d'argan est utilisée depuis des siècles et aujourd'hui la science nous confirme ses bienfaits : elle stimule notre foie, les cellules cérébrales et protège le tissu conjonctif. Nous pouvons donc l'utiliser dans l'alimentation, en assaisonnement, l'important étant de ne pas la porter à de trop haute température  car ses principes actifs se détériorent à partir 70°C.

Un savoir-faire ancestral
Ce savoir-faire ancestral a toujours appartenu aux femmes imazighen et permet maintenant de faire vivre des communautés féminines avec sa commercialisation. On lui attribue beaucoup d'importance dans des rituels marquant les saisons, les naissances, les grossesses (cultures arménienne, berbère et touareg).

Un trésor pour la cosmétique
En cosmétique, elle est souvent utilisée en soin du visage. Il ne faut pas oublier que l’exposition au soleil avec une huile naturelle accentuera l'agression cutanée et pourra causer des brûlures… même si elle stimule le bronzage. Selon les ethnies, elle sera appliquée après les ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*