BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

12 Sages…

article

Pour préserver le patrimoine des arts martiaux propos recueillis par Delphine Lhuillier

Il restait encore quelques membres du Conseil des Sages de la Fondation Internationale pour la Préservation des Arts Martiaux à vous présenter. Aujourd’hui, Claude Thibaut.

Par Claude Thibault


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°56
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

CLAUDE THIBAULT - Historien des arts martiaux

1. Que signifie pour vous la Voie (Tao, Do) dans les Arts Martiaux ?
Quelle signification ? Celle que l’on découvre à vingt ans ou celle que nous poursuivons cinquante ans plus tard ? La première est une matière qui nous est enseignée au même titre que le français ou la morale, dans laquelle nous allons puiser une énergie transmise par les créateurs et les grands anciens des arts martiaux. Un demi-siècle plus tard la Voie est devenue ouverture sur soi, lumière, lucidité, un comportement pour espérer encore et toujours, pour refuser les mauvais coups et combattre le désabusement qui nous guette face aux désillusions de la vie.

2. Quelles sont pour vous les vertus des arts martiaux et que peuvent-ils apporter aujourd’hui à la société ?
Une grande école de modestie qui permet à tous les stades de son apprentissage et de son développement de se comparer et de s’améliorer. Les arts martiaux nous demandent d’être meilleurs, même quand nous pensons avoir déjà accompli un long chemin gagnant. Ils nous aident à ne jamais considérer le présent comme un acquis définitif. La vie est une suite de compétitions et de réflexions intercalées. Quelle satisfaction de percevoir la découverte d’un élément encore inconnu dans un domaine étudié depuis cinquante ans !

3. Quel est le sens pour vous de la fondation ?
C’est un conservatoire et un passage de l’histoire. Chaque pratiquant, quelle que soit sa discipline de recherche, devrait disposer d’une banque de documents et d’informations lui donnant toutes les approches techniques et spirituelles auxquelles il aspire. Avec cette approche, forme d’enseignement conservant les traditions, les arts martiaux éviteront de dégénérer en cédant aux modernes conceptions de la compétition sportive. La Fondation naît
75 ans après l’apparition du premier art martial en France, le judo, en 1936. Elle doit être une rencontre écrite, sonore, muséale, et il faut la faire vivre, vite et bruyamment, pour rattraper le temps perdu. ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*