BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Vers une Consommation assagie

article

Gaspillage alimentaire

par Ezzedine El Mestiri, fondateur et directeur du magazine Nouveau Consommateur

Par Ezzedine El Mestiri


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°57
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le gaspillage alimentaire est un phénomène emblématique de notre société de consommation. Il nous interpelle à plus d’un titre. D’abord, vis-à-vis de la réalité cruelle d’un monde où les uns gaspillent la nourriture quand d’autres n’ont rien ou ont du mal à s’alimenter. Ensuite, vis-à-vis des impacts en termes de déchets accumulés dans notre environnement. Comment admettre une telle aberration sociale, économique et environnementale ? De nombreuses études nous indiquent que plus de 25 % du contenu de notre poubelle (ménagère et publique) est constitué de restes de repas, de produits entamés ou même de produits encore emballés. Et ce gaspillage augmente durant les périodes de fêtes. En France, nous ne disposons pas de chiffres exacts, mais comme partout en Europe, le gaspillage alimentaire est en passe d’y devenir une habitude de consommation ! Aux Etats-Unis par exemple, 30 % de la nourriture produite est ainsi jetée chaque année représentant près de 50 milliards de dollars.

Si le gaspillage est dû en grande partie à notre comportement de consommateur, il survient aussi tout au long des chaînes de production et de distribution. Un phénomène dont les causes sont autant sociales que commerciales.
Les réflexions et les actions au niveau de la gouvernance politique ne cherchent pas à faire connaître cette réalité. Elles refusent aussi d’analyser les causes de ce gaspillage et surtout ses effets sur le devenir d’une planète appelée de plus en plus à nourrir une population en croissance. Silence aussi sur cette aberration quand les médias cherchent à interroger tous les acteurs de cette chaîne « non vertueuse » du gaspillage : producteurs, distributeurs, consommateurs… Alors, pourquoi gaspillons-nous à ce point ? Les causes sont multiples : modification des structures et de l’organisation familiales, des rythmes de vie, des perceptions développées vis-à-vis des denrées alimentaires, une mauvaise interprétation des dates de consommation… Outre ces causes sociologiques, certaines caractéristiques des marchés et pratiques commerciales semblent influencer le gaspillage du fait des ménages.

Savez-vous que notre assiette, c’est un 1/3 des émissions de gaz à effet de serre ? Energie grise et gaspillée dans tout le processus de la culture d’un aliment, sa production, sa transformation, son emballage, son transport, sa valeur, sa distribution. Depuis la production jusqu’au traitement des déchets, le cycle de vie de la nourriture est une incohérence écologique.
Mais il ne s’agit pas de moins manger, mais plutôt de mieux manger et partager ! En Europe, ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*