BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Faire un pas…

article

Prenez le temps d’un sourire

Un geste simple, c’est peut-être un pas vers un peu plus de liberté.

Par Wim Ellul


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°61
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Nous en avons fait du chemin en matière de liberté depuis le siècle des Lumières : révolutions, déclarations, abolitions, progrès technique. N'en déplaise à Jean-Jacques Rousseau, il est possible dans nos sociétés modernes de vivre plus libre individuellement au milieu des autres. Notre dignité d'être humain n'est pas à la merci d'autrui et moyennant le respect de certaines règles, nous évoluons dans un monde où l'on peut circuler, parler et agir plus librement. Ce n'est pas rien. Alors pourquoi sombrons-nous, collectivement et parfois individuellement, dans un désarroi anxiogène et un conformisme paralysant (fin des vieux systèmes, précarité, incertitudes sur l'avenir, replis identitaires, etc.) ? Que s'est-il passé ? Où nous sommes-nous arrêtés ?Libres de quoi ? Mon grand-père avait pour habitude d'observer que plus un sujet est martelé dans les médias, plus il est absent dans les faits et il s’agit de le masquer. Notez ce que la publicité cherche à « ne pas » vous dire sur votre liberté effective et sur la réalité : libre de communiquer grâce à un téléphone (qui facture mon temps de parole), libre de circuler grâce à ma voiture (3000 morts par an en France), libre de choisir un taux d'intérêt avantageux grâce à une banque (endettement endémique de la population), libre d'apprendre grâce à tout notre savoir (analphabétisme dans les écoles), etc. Cette pseudo-liberté de façade est un simulacre. Nous le savons bien, mais que faire lorsque le quotidien et la télé me disent que moi, je vais bien (ce sont les autres qui vont mal) et qu'il faut continuer ?

Faire ce pas dans l’inconnu Peut-être reconnaître dans un premier temps ce que n'est pas la liberté. Cela me permet de dissoudre toutes ces projections et de rester avec un vide, une absence, comme un dénuement jusque-là inconnu. La liberté aurait-elle un lien avec l'inconnu ? Un petit jeu pour tâter de cette liberté consiste à regarder droit dans les yeux la prochaine personne inconnue qui vous croise. A quel point suis-je libre d'entrer dans un « moment » que je ne connais pas ? Rien de bien fou certes, seulement un avant-goût de la liberté comme terrain d'aventure, comme ce prochain instant que je ne connais pas mais que j'accepte de tout mon cœur, d'un pas confiant. Encore faut-il choisir de faire ce (petit) pas dans l'inconnu ! La liberté n'est-elle pas un risque à prendre ? L'essence de la ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*