BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le paradis de Sylvie

article

Le « Cabaret des oiseaux »

Il existe des femmes, des hommes qui savent faire de leur vie ordinaire un univers extraordinaire. Rencontre avec Sylvie Bornet qui cultive un jardin de plantes médicinales en Bourgogne.

Par Mélusine Martin


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°61
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Je ne connais pas de personne plus intègre que Sylvie. C’est ainsi. Quand je regarde tous les aspects de sa vie, il ne me vient qu’un seul mot « cohérence ». Cohérence entre son idéal et sa manière de vivre. Sylvie cultive les plantes : « Non…, me dirait-elle, j’accueille les plantes dans mon jardin ». Sylvie accueille les simples dans son jardin. Les simples sont un autre mot pour les plantes médicinales : « C’est plutôt moi qui me sens accueillie, hébergée par le jardin, c’est cette terre qui m’accueille. »Un projet de plantes médicinalesEt quelle terre ! Une vaste forêt de plusieurs hectares à deux pas de la ville, à Toucy, en Bourgogne. Une terre, une forêt que Sylvie a remporté avec un projet de plantes médicinales face à sept prétendants aux projets divers dont un projet immobilier. Presque impensable. Une terre où elle a d’abord posé son camion dans lequel elle a passé de nombreuses années. Camion dans lequel elle a vécu quand elle a étudié à l’Ecole des plantes pendant trois ans, à Lyon. Camion dans lequel elle a dormi pendant longtemps sur cette nouvelle terre. Pas loin de la vieille grange qu’elle a fait ensuite restaurer. De manière totalement écologique bien sûr. A l’étage, des murs et un sol en bois. Un poêle qui chauffe la pièce et la soupe du soir. De l’eau purifiée par un filtre. Des macérations qui macèrent, des alcoolatures qui s’alcoolisent, des étagères de sacs en papier remplis de tous ses simples avec lesquels elle concocte tisanes, sirops de plante, baumes et sels aux aromates. D’ailleurs, son sel aux herbes de Provence enchante mes plats depuis longtemps. 

Un quotidien recyclé
Cette habitation écologique a bien sûr des toilettes sèches, dans une cabane à l’extérieur, avec une porte faite d’un rideau épais qui atténue le piquant de l’hiver. L’eau de la vaisselle et des lessives est traitée par système de phyto-épuration qui permet de restituer l’eau à la nature après être passée dans plusieurs bacs contenant différentes plantes épuratives. Le solaire est présent aussi. Vous parlerai-je de la machine à laver ? Sportive, comme Sylvie. Sylvie ayant été championne de France de marathon : la machine fonctionne avec un vélo !

Une vie d’engagement
Nous voici donc dans un grand domaine de forêt avec, à l’entrée, un chemin, des espaces pour les plantes qu’elle laisse s’installer en souhaitant qu’elles se ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*