BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Maître Liu Ya Fei

article

« Grâce, force, souplesse et féminité. » par Delphine Lhuillier

Difficile d’être reconnue comme Maître de Qi Gong en Chine quand on naît femme. Madame Liu Ya Fei, qui a élaboré un Qi Gong spécifique pour la femme, s’impose pourtant depuis maintenant plusieurs années comme un Maître dans son art. Sa place dans
c

Par Madame Ya Fei Liu


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°57
Extrait du dossier : FEMMES DU TAO : L'ESSENCE DU FÉMININ
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Maître Mme Liu, pouvez-vous nous parler du Qi Gong de la femme. En quoi consiste sa pratique ?
Mme Liu : Le Qi Gong de la femme est avant tout un Qi Gong de la santé, donc orienté vers la prévention et le traitement thérapeutique. De celui-ci ressortent deux caractéristiques : la première est une notion essentielle en M.T.C. qui consiste à régulariser globalement le corps, c'est-à-dire à renforcer l'ensemble du système immunitaire (l'équilibre Yin-Yang, harmoniser tous les organes, etc.), et la deuxième, qui consiste à bien savoir ce que l'on fait en pratiquant le Qi Gong selon son état et son symptôme.

GTao : Vous avez développé cette technique de façon personnelle. N’existait-il donc pas de Qi Gong pour les femmes auparavant ?
Mme Liu Ya Fei : Le Nei Yang Gong est une méthode complète de Qi Gong médical que le Docteur Liu Gui Zhen, mon père, a créée. Il existait dans celle-ci quelques exercices qui traitaient déjà des maux typiquement féminins. Les soins que j’ai pratiqués pendant plus de vingt ans en hôpital et en clinique auprès de nombreuses patientes m’ont permis d’accumuler l’expérience et les connaissances nécessaires à la réalisation d’une véritable méthode totalement consacrée à la femme.

GTao : Il n’y a pas beaucoup de Maîtres femmes en Chine…
Mme Liu : Il est vrai qu’il n’existe pas beaucoup de Maîtres de Qi Gong femmes en Chine et la pratique a été beaucoup balisée par les hommes et leur ressenti. Je crois depuis longtemps que cet aspect féminin du travail manque. Le corps de la femme est différent de celui de l’homme ; il était donc nécessaire de développer cette nouvelle dimension.

GTao : Quelle technique est réellement spécifique à la femme ?
Mme Liu : Le premier point qui la distingue de l’homme est le besoin pour la femme de développer le côté Yin de son énergie vitale, dans la grâce, la force, la souplesse et la féminité. Pour le corps énergétique, les méridiens les plus concernés sont : Ren Mai (le vaisseau conception), Dai Mai (le méridien de la ceinture) et Chong Mai (le méridien central). Vue de l’extérieur, la pratique physique juste doit manifester cette beauté, cette subtilité et cette grâce symboliques du corps féminin.

GTao : A ce propos, vous nous avez montré des mouvements de Qi Gong dont les postures étaient très basses et enracinées.
Mme Liu : Pour que le Qi circule de manière fluide ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*