BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

Les “alchimistes” ou les coulisses d’un projet

article

De Génération Métisse à Génération Tao

Avant d’avoir œuvré pour «Génération Tao», et bien avant la victoire de l’équipe de France à la coupe du monde de Football en 1998, notre couple métissé nous a inspiré, dès 1996, l’idée d’un magazine que nous avions intitulé «Génération Métisse».

Par Pol Charoy , Imanou Risselard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°3 : les Introuvables
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Avant d’avoir œuvré pour «Génération Tao», et bien avant la victoire de l’équipe de France à la coupe du monde de Football en 1998, notre couple métissé nous a inspiré, dès 1996, l’idée d’un magazine que nous avions intitulé «Génération Métisse». Ce magazine se voulait être un carrefour médiatique de la World Culture, avec en toile de fond l’idée que la culture est — et a toujours été — métisse. Ce phénomène est aujourd’hui observé sous l’appellation de «Culture Brown» aux Etats-Unis, un dossier est paru récemment dans le Courrier International (n°624, du 17 au 23 octobre 2002). «Génération métisse», c’est l’histoire des cultures depuis la nuit des temps, c’est notre histoire à tous, faite de nos racines, de nos voyages, de nos rencontres et de nos amours. C’est aussi la curiosité de la différence et l’idée de pouvoir se définir librement et consciemment au sein de plusieurs cultures. C’est aussi l’idée d’une identité culturelle mouvante en éternelle mutation…
Et voilà, nous y sommes, le Tao pointe son nez, sous ses principes de mutation, de stabilité dans le changement, de couple yin-yang, véritable miroir symbolique du couple métisse !L’abandon de ce projet — encore trop précoce pour les mentalités de l’époque — nous replongea dans nos pratiques d’arts énergétiques. Lors d’une méditation-songe commune, la vision d’une sphère yin-yang roulant au travers des rues d’une ville nous inspira le projet d’un support médiatique consacré au Tao. Dans un premier temps, ceci inspira des tentatives plus ou moins vaines, comme une émission de télévision, projet un peu mégalo, nous vous l’accordons, pour un tissu social ayant quelques vagues notions de Zen chantonnées de-ci delà, mais encore bien loin d’avoir une idée du Tao. Dans un deuxième temps, nous avons pensé à éditer des livres. Mais l’aspect figé de l’écrit et l’image de ces pavés éditoriaux nous donnaient l’impression de ne pas correspondre avec l’idée de fluidité de l’éternel changement. Par la suite, à l’insu de notre plein gré(!), «Génération Métisse», tel le phœnix, inspira une vision qui trouva sa forme définitive dans un magazine de presse, «Génération Tao», parution cyclique, se renouvelant sans cesse. Quoi de mieux que ce titre — trouvé à la terrasse d’un café — pour signifier cette incarnation du Tao dans les générations qui composent notre tissu social ?
Il y a donc du Génération Métisse dans Génération Tao dont la ligne rédactionnelle s’est orientée vers le développement ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*