BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Prânâyâma

article

L’expérience de la spiritualité

Au travers de sa connaissance du yoga et de sa pratique du prânâyâma, Evelyne Torre invite à nous interroger sur l’essence de notre nature humaine et divine.

Par Evelyne Sanier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°27
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Souvent, on associe le prânâyâma à un ensemble d’exercices respiratoires. C’est très réducteur. Il y a indéniablement des effets physiologiques et même parfois thérapeutiques associés aux pratiques respiratoires enseignées avec le yoga. Mais si l’on s’en réfère aux Veda et aux Upanishad, le prânâyâma est alors considéré comme une pratique à valeur hautement spirituelle.

Qu’est-ce que le prâna ?
Le préfixe “pr” qui signifie “avant”, “devant”, associé à l’idée de supériorité se rapporte à la préposition latine “prae” qui a donné des mots comme précéder, prescience, prévoir, présage, prédire, prémonition, pressentir, préalable, mais aussi présent… ou présider dans lequel on retrouve l’idée de supériorité, de première place. On retrouve aussi cette racine “pr” dans la préposition latine “pri” qui a donné primordial, premier, prioritaire, principal… ou dans la préposition latine ou grecque “pro” qui a donné “protéger” ou “prophète”, et en sanskrit “pra”, toujours avec l’idée d’antérieur et de principal, “an” qui signifie respirer et “pran” qui signifie respirer, vivre, souffler, et sous une autre forme, “tourné vers l’avant à l’Orient, qui se trouve à l’Est”… Ainsi, Prâna, le souffle, la respiration, le souffle vital, la vie associée au souffle, mais pas à n’importe quel souffle, le souffle divin, le souffle qui vient de l’Est… Tout ceci pour mettre en évidence que l’on retrouve tous ces sens dans le mot prâna : prâna est primordial, c’est la force qui existe AVANT le monde créé. Prâna précède, prâna préside, prâna protège, prâna c’est la prescience, cette connaissance préalable… mais prâna, c’est peut-être à la fois la force du Présent, de l’ici-maintenant, principe primordial de toute spiritualité, véritable écrin d’un “Présent” inestimable…

Akâshâ, substance primordiale et prâna, force de création
L’univers tout entier est composé de deux substances : l’une est âkâshâ, qui est la substance primordiale à l’origine de toute manifestation, que ce soit le soleil, la lune, mais aussi le corps humain ou animal, ou les plantes, c’est-à-dire tout ce qui existe. Au début de la création, il n’existe qu’âkashâ, substance primordiale de tout ce qui sera créé et qui retournera à l’état d’âkâshâ à la fin du cycle de création. Et c’est par la force de création primordiale qu’est prâna que la substance primordiale âkâshâ se transforme en tout élément manifesté. Dans l’immense masse unique de la matière (âkâshâ), prâna va selon son action plus ou moins dense, créer soleil, lune, caillou, homme, animal, plante… ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*